ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’eau disponible à Oran

 
L’eau portable est plus disponible à Oran depuis la mise en service le 1er octobre 2005 de la station de dessalement d’eau de mer d’Arzew.
dimanche 15 janvier 2006.

L'eau portable, une ressource à protéger en Algérie.Depuis la fin de l’année écoulée, 80.000m3 d’eau dessalée sont livrés quotidiennement par l’usine qui est entrée dans sa deuxième phase de production. Cela avait permis dans une première étape de réduire la fréquence de rationnement pour les quartiers est de la ville d’Oran de 1 jour sur 5 à 1 jour sur 3.

L’Algérienne des eaux a amélioré davantage la situation avec l’entrée en troisième phase de l’usine d’Arzew depuis fin novembre dernier. 35.000 m3/j supplémentaires, soit une production totale de l’usine de près de 85.000m3 viennent ainsi s’ajouter aux 120.000m3 disponibles.

La mise en service de la station de dessalement de Cap Blanc dans la commune d’Aïn El Kerma, prévue en cours d’année 2006, permettra d’améliorer la situation pour les régions ouest d’Oran. Mais l’optimisme des responsables de l’Algérienne des eaux reste encore très mesuré tant il est vrai que des problèmes et des contraintes diverses pèsent encore sur tout le système d’AEP de la wilaya oranaise.

Il y a lieu de souligner en effet que les 120.000 m3 en moyenne provenant depuis des décennies des sources classiques d’alimentation d’Oran, restent toujours tributaires des problèmes de sécheresse et d’envasement des barrages.

Par ailleurs, la vétusté du réseau et les retards considérables enregistrés par le programme de réfection et de réhabilitation des conduites engendrent des taux de fuites et déperditions proportionnels aux quantités d’eau potable en écoulement.

Synthèse de Samir
D’après l’Expression