ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Le Danemark conspué en Algérie

 
Une partie de la population en Algérie appelle au boycott des produits danois jusqu’à la présentation des excuses par les plus hautes autorités du Danemark.
mardi 7 février 2006.

Destruction de l'ambassade du Danemark au Liban.La salle Harcha, à Alger, a vécu hier en fin d’après-midi, des moments mémorables. L’appel du MSP à protester contre la publication par la presse des caricatures du prophète Mohamed (Qsssl) a été largement suivi par les Algérois qui se sont déplacés par milliers aux fins de participer au meeting de protestation. Pleine à craquer, la salle omnisports de la capitale a vibré sous les slogans hostiles au journal danois responsable de cette affaire dite des caricatures.

Une détermination d’ailleurs reproduite et saluée par l’ensemble des participants au meeting dans un document lu au public. Il est demandé dans cet appel solennel, le boycott des produits danois, jusqu’à la présentation des excuses par les plus hautes autorités de ce pays. L’Algérie rejoint ainsi les autres sociétés arabes qui ont pris la même décision. Dans ce même document, l’on dénonce l’amalgame entretenu entre l’Islam et le terrorisme. A ce propos l’on rappelle dans le texte lu au public que « le génocide, la xénophobie, le colonialisme, le fascisme, le nazisme, la bombe d’Hiroshima, Guantanamo ne sont pas le fait des musulmans ».

Les premiers rassemblements ont commencé dès le matin devant l’université des sciences islamiques et économiques d’El Kharouba, à Alger. Le déploiement des forces de police en nombre impressionnant a irrité quelques étudiants qui ont été chargés à coups de pierres. Mais l’atmosphère s’est vite refroidie après l’arrivée des renforts. D’autres tentatives de rassemblement ont eu lieu un peu plus tard à Bachdjarah. Certains jeunes des quartiers ont saisi l’occasion pour s’adonner à la casse. La réaction musclée puis le déploiement des forces de l’ordre sur le côté est d’Alger ont perturbé la circulation routière durant toute la matinée.

A Constantine et Oran, on apprend que d’autres rassemblements estudiantins sont envisagés, selon les recoupements de nos correspondants. Il est également question d’une pétition d’hommes du culte et d’intellectuels qui circule à Constantine. Les signataires exigent le boycott des produits manufacturés au Danemark. La pétition sera transmise au président de la République.

Synthèse de Mourad
D’après l’Expression