ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Kabylie : cambriolages à Ain El Hammam

 
Ain El Hammam en Kabylie renoue avec l’insécurité. Au moins cinq magasins ont été la cible de cambrioleurs, en moins d’une semaine.
dimanche 19 février 2006.

La dégradation de la situation sécuritaire en Kabylie inquiète la population.Le dernier en date est un kiosque multiservices, situé dans la rue Chikh Amer et dont le rideau métallique ainsi que la grille de type “accordéon” ont été défoncés durant la nuit de vendredi à Samedi. Le butin emporté selon le propriétaire se limite aux compteurs “télétaxes”.

Les voleurs ont abandonné sur place une barre de fer et un bout de chevron qui leur ont permis de forcer l’entrée. La veille, c’est à dire, la nuit du jeudi, pas moins de trois magasins ont été visités, à la sortie Est de la ville. Dans une “alimentation générale”, en plus de menus larcins, les voleurs sont repartis avec l’argent de la caisse.

Des tentatives de pénétrer dans une autre épicerie et un KSM ont avorté grâce à l’intervention des voisins. Ces derniers ont été attirés par le bruit du marteau des cambrioleurs qui creusaient un trou dans le mur du kiosque. En plein centre-ville un magasin de téléphones portables, un autre d’habillement, ont également reçu la visite de ceux qui se sont érigés en maîtres de la ville, dès la nuit tombée.

Aucun quartier d’Ain El Hammam (Kabylie) n’est épargné. Les voleurs semblent au fait des habitudes des commerçants. Pour essayer d’atteindre une librairie, par les toits, ils ont pris soin de couper les fils électriques de la boutique de peur de tomber dans un éventuel piège et de se faire, ainsi électrocuter.

L’évolution inquiétante de l’insécurité en Kabylie devrait interpeller les autorités locales qui ne doivent pas oublier qu’elles sont responsables de la sécurité de leurs administrés.

Synthèse de Kahina
D’après la Dépêche de Kabylie