ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Ismaïl Haniyeh nommé Premier ministre palestinien

 
Ismaïl Haniyeh du Hamas a été officiellement nommé Premier ministre par le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas.
mardi 21 février 2006.

Ismaïl Haniyeh, âgé de 43 ans, a cinq semaines pour mener à bien sa mission.L’agence de presse palestinienne a diffusé une photo de Mahmoud Abbas tendant au responsable du Hamas sa lettre officielle de désignation au début de leur rencontre dans les bureaux du président de l’Autorité palestinienne à Gaza. Haniyeh a désormais cinq semaines pour former son gouvernement. C’est la première fois qu’un membre du Hamas, mouvement extrémiste palestinien considéré comme terroriste par les Etats-Unis et l’Union européenne, devient Premier ministre.

Avant même cette nomination, le Hamas, qui a infligé une cuisante défaite au Fatah lors des élections législatives du 25 janvier, avait entamé des négociations en vue de la formation de ce cabinet. Plusieurs petites formations palestiniennes ont déjà été approchées depuis l’entrée en fonction samedi du nouveau Conseil législatif palestinien (CLP, Parlement), et le Mouvement de la résistance islamique espère s’entretenir prochainement avec le Fatah de Mahmoud Abbas.

Le Hamas, fort d’une confortable majorité dans le nouveau Parlement (avec 74 des 132 sièges), pourrait se passer en théorie de partenaires de coalition. Le mouvement islamique espère malgré tout former une large coalition, dans le but notamment d’adoucir son image d’organisation extrémiste aux yeux de la communauté internationale. Haniyeh, ancien recteur de l’Université islamique de Gaza, est considéré comme un pragmatique ayant de bonnes relations de travail avec le Fatah.

La victoire du Hamas risque de réduire la probabilité d’une relance des négociations de paix. Israël refuse de traiter avec le Hamas, qui a revendiqué des dizaines d’attentats suicide en Israël, tant que le mouvement islamique ne renoncera pas à la violence et ne reconnaîtra pas l’Etat hébreu. Mardi, lors d’une interview à la télévision israélienne, le Premier ministre israélien par intérim Ehoud Olmert a estimé que les chances de parvenir à un « accord rapide » avec les Palestiniens avaient diminué depuis l’arrivée aux affaires du Hamas.

Synthèse de Ahlem
D’après AP