ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Algérie a retrouvé sa stabilité politique

 
L’Algérie a enfin retrouvé sa stabilité politique, a affirmé Ahmed Ouyahia à l’occasion du 9e anniversaire de la création du rassemblement national démocratique (RND) dont il est le secrétaire général.
mercredi 22 février 2006.

Le RND soutient entièrement et concrètement le président Abdelaziz Bouteflika.Dans un message adressé aux militants du parti à l’occasion du 9e anniversaire de la création du Rassemblement national démocratique (RND) et lu par M. Chihab Seddik, membre du bureau national, M. Ouyahia a indiqué que la fidélité de son parti dans son soutien au président Bouteflika “s’est traduite dans toutes ses activités et à travers ses déclarations durant les cinq dernières années”.

Dans le même contexte, le premier responsable du RND a souligné que le choix de soutenir le programme du chef de l’État, “plébiscité souverainement” par le peuple et par le Parlement, est dû au fait que ce programme “répond à nos attentes et nos convictions”, ajoutant que son parti ne vise nullement, dans ce contexte, “un quelconque positionnement”. À cette occasion, il a invité les militants du RND à tirer des leçons de l’expérience du parcours de leur jeune formation politique afin de renforcer davantage “la culture du sérieux et de la persévérance dans l’action politique et pour que perdure la cohérence entre les positions du parti et ses activités sur le terrain”.

Le RND a, selon M. Ouyahia, “acquis une culture politique nouvelle, basée sur sa propre expérience” et “devrait la préserver pour son action future d’autant que l’Algérie a retrouvé sa stabilité politique”, a-t-il expliqué. Pour ce qui est de l’alliance présidentielle, M. Ouyahia a affirmé, dans sa lettre, que sa formation politique “est décidée de rester fidèle” à ce pôle politique qu’il a estimé “utile” pour le multipartisme, en tant qu’expérience nécessitant d’“être adaptée et comprise par tous”. M. Ouyahia a, par ailleurs, saisi cette occasion pour évoquer les années de terrorisme, insistant sur “la victoire de l’Algérie sur la peur et l’insécurité”. Il a précisé, dans ce sens, que le RND, né en pleine “décennie noire”, ne cherche pas à accaparer les sacrifices des Algériens.

Synthèse de Ahlem
D’après Liberté