ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Algérie Poste : Tension au sein des travailleurs

 
Les syndicalistes d’Algérie Poste de la région Ouest accusent leur direction d’avoir retardé la mise en application de la convention collective.
samedi 25 février 2006.

Ghania Houadria, PDG d'Algérie Poste.Les syndicalistes d’Algérie Poste et à leur tête le chargé de l’organique à la Fédération nationale des travailleurs de la poste et des technologies de l’information et de la communication ont tiré à boulets rouges sur les cadres gestionnaires de leur entreprise.

La direction d’Algérie Poste est, ainsi, accusée d’avoir « retardé la mise en application de la convention collective et le paiement des arriérés des indemnités et primes des travailleurs depuis des années ». Dans une ambiance quelque peu tendue, les syndicalistes ont abordé les problèmes qui secouent leur secteur et ce, malgré le changement des statuts juridiques en entreprise publique à caractère industriel et commercial EPIC. « En fait, il n’y a que le nom qui a changé.

Dans la pratique, rien n’a changé. On demande à voir les bilans pour connaître la santé de notre entreprise pour 2004, mais rien à faire. Nous ne sommes pas un partenaire social dans ce cas de figure », estimera le responsable de l’organique à la fédération. Pour lui, « il est grand temps d’adopter une nouvelle ligne de conduite à l’égard de cette situation. L’UGTA doit changer de politique et d’esprit. C’est fini, il faut demander nos droits », dira-t-il sur un ton menaçant. Les interventions des personnes présentes ont toutes mis en relief le marasme social et l’ambiance tendue qui prévalent au sein d’Algérie Poste et « la nécessité de monter une riposte rapide pour se faire entendre et faire aboutir nos revendications ».

Synthèse de Kahina
D’après la Tribune