ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Les directeurs de campagne de Saïd Sadi et de Rebaïne agressés par des syndicalistes d’Ispat

 
Yacine Bousafsaf, Souileh Dilmi et Derdour Fayed, respectivement directeurs de campagne des candidats Sadi et Rebaïne et représentant du PRA, alors qu’ils se rendaient hier au centre Bahi-Amar, à Sidi Amar, en tant que membres de la commission politique de wilaya de surveillance des élections, ont été agressés par des syndicalistes UGTA d’Ispat puis refoulés à l’extérieur du centre de vote.
vendredi 9 avril 2004.

En effet, signalent les trois victimes de l’agression, « lorsque nous nous sommes adressés au chef du centre afin qu’il oblige les syndicalistes qui portaient des badges non officiels du candidat Bouteflika à quitter le centre où ils incitaient les citoyens à voter pour le Président-candidat, les agresseurs, à leur tête Mennadi, secrétaire général de l’UGTA d’Ispat, nous ont coincés dans un endroit où nous avons évité de justesse des coups de poing ».

Avant d’ajouter, lors de la conférence de presse qu’ils ont organisée, qu’« ils (les agresseurs, ndlr) nous ont refoulés du centre de vote proférant des insultes à notre encontre et à l’encontre du RCD ».

Les trois victimes, qui ont déposé plainte contre Mennadi et « ses troupes », et n’ont pas quitté le centre où ils ont créé un climat de terreur, ont demandé « l’annulation pure et simple des résultats du vote dans le centre Bahi-Amar ».

Zoubir Oubernine, Le Matin