ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Les USA temporisent pour féliciter Bouteflika

 
Les Etats-Unis ont indiqué hier qu’il n’y avait aucune raison de douter de la victoire du président Bouteflika à l’élection présidentielle algérienne, sans pour autant le féliciter.
samedi 10 avril 2004.

Le président Abdelaziz Bouteflika a été plébiscité jeudi par les Algériens qui l’ont reconduit à la tête de l’Etat pour un second quinquennat avec 83,49 % des suffrages, selon les résultats officiels contestés par son challenger Ali Benflis.

« Des informations préliminaires communiquées par les observateurs (étrangers) indiquent que le processus électoral a été en général transparent et dénué de fraude », a déclaré à la presse le porte-parole adjoint du ministère américain des Affaires étrangères, Adam Ereli. « Nous n’avons aucune raison de mettre en doute ces affirmations.

Nous n’avons pas observé d’irrégularités susceptibles de remettre en cause la crédibilité des résultats », a-t-il ajouté. Le porte-parole n’a pas pour autant félicité M. Bouteflika pour sa victoire, en indiquant que les Etats-Unis attendraient les informations sur les résultats définitifs. « Je ne reconnais pas ces élections basées sur la fraude généralisée », a déclaré hier M. Benflis, crédité de 7,93 % des suffrages, après la proclamation des résultats par le ministre de l’Intérieur Yazid Zerhouni. M. Benflis n’a donné aucune précision sur les démarches qu’il envisageait de mener.

Source : AFP