ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Algérie et la Russie souhaitent un partenariat stratégique

 
L’Algérie et la Russie s’engagent à renforcer leurs liens bilatéraux notamment par une plus grande coopération économique.
vendredi 10 mars 2006.

Bouteflika et Poutine devront signer plusieurs accords de partenariat entre l'Algérie et la Russie.Premier chef d’Etat russe à se rendre en Algérie, à l’invitation de son homologue Bouteflika, le président Poutine compte ainsi engager la partie russe à donner traduction sur le terrain à l’accord susmentionné, le premier -pour rester dans l’exclusif- à être signé par la Russie avec un pays africain ou arabe, comme l’a relevé hier l’APS. En termes d’accord de « partenariat stratégique », la Russie n’a signé de pareil qu’avec l’Inde.

Cette volonté de la Russie avait été exprimée notamment en novembre dernier via un message du Kremlin à El Mouradia dans lequel était relevée la « disposition » de ce pays à « poursuivre la consolidation €des relations d’amitié traditionnelle » avec l’Algérie. De son côté, la partie algérienne, comme l’a relevé hier le ministère des Affaires étrangères, dans des propos rapportés par l’APS, estime que c’est pour un « véritable partenariat économique » que se mettent à l’œuvre l’Algérie et la Russie.

Ce partenariat devrait ainsi être assis sur les « grandes potentialités » dans les deux pays qui, note le même texte, « examinent plusieurs projets tendant, notamment, à la mise en place d’un conseil d’affaires et la promotion d’un véritable partenariat économique qui se nourrira des grandes potentialités existant dans les deux pays ». Energie, l’industrie du gaz en particulier, industrie pharmaceutique et hydraulique sont les principaux secteurs cités.

A ce propos, les deux parties « procèdent au renouvellement du cadre juridique qui régit les relations [bilatérales entre l’Algérie et la Russie] dans différents domaines ». La visite de Poutine, demain en Algérie, permettra également la signature d’un mémorandum d’entente entre Sonatrach et les sociétés russes Gazprom, Lokoil et Souyouzgaznef. Un autre accord de coopération sera, par ailleurs, signé par les Chambres de commerce et d’industrie algérienne et russe.

Synthèse de Samir
D’après la Tribune