ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’ANEM au service de l’emploi en Algérie

 
Crée pour organiser le marché de l’emploi en Algérie en tant qu’intermédiaire entre les employeurs et les demandeurs d’emplois, l’Agence nationale de l’emploi (ANEM) estime que le marché de l’emploi est dynamique.
lundi 20 mars 2006.

L'ANEM prévoit une réduction du taux de chômage en Algérie à l'horizon 2009.« Les chiffres dénotent la dynamique qui existe à l’emploi », relève le premier responsable de l’ANEM. Le secteur du bâtiment et celui de la technologie de la communication sont classés en première position en matière de demande de main-d’oeuvre. Cependant, un phénomène persiste. Même si la loi oblige toutes les entreprises, publiques ou privées, de passer par l’ANEM pour le recrutement de leurs personnels, 60% des offres sont formulées par le secteur public uniquement.

Cette culture de passer par les agences de l’emploi n’est pas encore développée chez le privé en Algérie. « Beaucoup d’entreprises privées font le recrutement direct sans passer par l’ANEM », fera remarquer le même responsable. Ceci n’a pas empêché l’émergence d’une nouvelle tendance dans le marché de l’emploi qui a fait un pas dans la création d’activités. Les jeunes sont plus orientés vers le travail indépendant. Ils sont embauchés sur la base de contrats à durée déterminée. Dans une période donnée, l’engouement était pour le secteur public avec des contrats à durée indéterminée. Allégées de certaines charges, les entreprises contribuent dans la création de nouveaux postes d’emploi. « L’allègement des charges sociales, tel que stipulé dans la nouvelle loi sur l’emploi, est une mesure intelligente qui vise à encourager les entreprises à créer de l’emploi », explique le directeur général de l’agence.

Etudes de l’offre, de la demande et des placements, ce sont les missions confiées à l’ANEM qui doit constituer une banque de données sur tout ce qui concerne l’emploi. Elle est chargée de recueillir toutes les informations sur l’offre et la demande auprès des agences locales. Ces informations sont ensuite traitées et sélectionnées pour être exploitées dans la prise de décisions sur les placements. Elle est également chargée d’orienter les postulants sur les dispositifs mis en place pour l’emploi des jeunes tels que ANSEJ, le micro-crédit, le CPE, CNAC pour les 35-50 ans. Le directeur de l’ANEM parle dans ce cadre, d’égalité des chances pour tous les demandeurs d’emploi. « L’ANEM est, de ce fait, un véritable instrument de régulation de l’emploi », indique le même responsable.

Synthèse de Mourad
D’après le Quotidien d’Oran