ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Algérie vue de l’extérieur

 
L’image de l’Algérie s’améliore à l’étranger, la dernière participation de l’Algérie au Salon mondial du tourisme (SMT) tenu dernièrement à Paris en témoigne.
lundi 27 mars 2006.

Le Festival international du tourisme saharien aura lieu du 25 au 29 mars dans la wilaya de Biskra.« L’Algérie est une carte d’avenir » pour l’industrie touristique internationale, a souligné le président du Salon mondial du tourisme, M. Bruno Moerman. « Selon les échos qui me parviennent, l’Algérie est en train d’émerger sur tous les plans », a poursuivi M. Moerman. « De nombreux opérateurs et voyagistes, français et internationaux, sans les citer, s’intéressent de près au marché algérien. Ils vont dans une première phase cibler des domaines touristiques précis », a-t-il ajouté.

Pour sa part, la réalisatrice du guide Petit Futé qui a enregistré des ventes record, Mme Marie-Hélène Martin, a rappelé qu« ’il y a quelques années seulement, personne n’osait faire du tourisme ailleurs que dans le Sud ». Cette « terre d’explorateurs aux paysages toujours renouvelés, avec ses oasis, ses ksour millénaires et ses ergs, ses tassilis où des peuples qui nous ont précédés ont dessiné avec poésie leur univers ». Mais l’Algérie c’est aussi « la montagne âpre, les Atlas, tellien et saharien, qui cachent des paysages somptueux que leurs habitants ont toujours convoités », note l’éditorial de ce guide 2005-2006.

L’Algérie regroupe enfin « les villes telles que nous les rêvions, façonnées par les civilisations qui s’y sont succédé et où on s’étonne presque d’être apostrophé par des mots de bienvenue qui nous rappellent que l’hospitalité est l’une des nombreuses qualités » du pays, rapporte Marie-Hélène Martin de son voyage.

Synthèse de Samir
D’après la Tribune