ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Algérie : vaste opération militaire à Jijel

 
La lutte contre le terrorisme en Algérie se poursuit avec une vaste opération militaire dans la région de Jijel où un groupe d’une cinquantaine de terroristes a été encerclé.
jeudi 30 mars 2006.

Hier, le commandement des opérations, à travers les premiers bilans des ratissages, et selon des sources sûres, a fini par détenir des éléments d’informations fiables sur la présence de plus de 50 terroristes à l’intérieur du périmètre encerclé par les militaires et les Patriotes. Il s’agit certainement des effectifs d’au moins deux phalanges dont la sinistre katibat Ibad Errahmane de Seddat. Les engins lourds du génie militaire, dont des bulldozers, procédaient difficilement, mais sûrement, à des percées dans les maquis du mont de Chekfa.

Selon des témoignages recueillis auprès de la population locale proche des monts encerclés (nord-est de l’Algérie), au moment où les forces de sécurité progressaient sur le terrain, un étrange mouvement des terroristes a été enregistré tout au long de ces dernières 48 heures. Ce va-et-vient des criminels est différemment interprété. Pour certains observateurs, il s’agit de la mise en place par les terroristes de leurs dispositifs de défense.

Pour d’autres, il s’agit carrément d’une restructuration - atomisation du groupe passant à des groupuscules afin de passer à travers les mailles des forces de sécurité. Parallèlement à leurs avancées, les forces de sécurité semblent chercher une reddition des terroristes ou du moins la libération, par ces derniers, des femmes et enfants se trouvant en leur compagnie. À cet effet, de nombreux appels sont lancés, par intermittence, par les officiers en charge de l’opération, par le biais de haut-parleurs, en direction du groupe terroriste.

Synthèse de Rayane
D’après Liberté