ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Algérie soutient Laalam

 
La solidarité s’organise en Algérie en faveur des sinistrés de Laalam, une localité de la wilaya de Béjaïa, endeuillée par un séisme qui a fait quatre morts et plusieurs dizaines de blessés.
samedi 1er avril 2006.

Le nord de l'Algérie est connu pour être une région à forte sismicité.Ce seront au total cinq ministres de la République qui auront visité les lieux en l’espace de douze jours. Un intérêt qui n’a pas manqué d’être salué par les habitants qui, au demeurant, étaient fort nombreux à l’accueil de la délégation et à assister à la réunion qui a sanctionné la visite ministérielle. En effet, Djamel Ould Abbès et Mourad Medelci, respectivement ministres de la Solidarité et des Finances, à la tête d’une délégation forte des autorités locales et de l’APW étaient, hier, à Lallam, village sinistré de la commune de Tamridjt à 50 kms de Béjaïa (nord-est de l’Algérie).

Dès leur arrivée au siège de l’APC, Ould Abbès annonce la couleur de ce qu’il a apporté dans ses bagages, 10 millions de centimes pour chaque sinistré, un lot de chaussures pour les enfants et un lot d’affaires scolaires et un bus de ramassage scolaire. Voilà de quoi « réjouir » les sinistrés qui bénéficieront donc au total de 65 millions de centimes pour reconstruire leurs demeures. Si on additionne les 50 millions de la formule du logement rural et les 5 millions de centimes de l’APW. Une convention a été d’ailleurs signée, à ce titre, hier au siège de l’APC. Une visite du village succèdera ensuite pour constater de visu ce qui a été fait.

Ould Abbès aura, pour ainsi dire, tenu ses engagements pris au lendemain de la catastrophe. Et ce n’est pas pour déplaire aux habitants de ce hameau qui ont lu un message de remerciements. Lequel message était accompagné d’une plate-forme de revendications. S’agissant des axes routiers, Mourad Medelci a parlé d’une enveloppe conséquente pour la réfection de la route communale menant de Souk El Thenine vers le chef-lieu de la commune. Comme il sera question de la prise en charge d’une vieille revendication liée au raccourci Bouhaloum sur 12 km. Un raccourci qui réduira en matière de temps le déplacement de 20 minutes jusqu’à la RN 9. Les habitants, qui réclamaient un centre de santé digne de ce nom, auront droit à l’équipement de la clinique existante et une ambulance.

Synthèse de Souad
D’après l’Expression