ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Cevital sous le choc

 
Le PDG de Cevital, Issad Rebrab, se dit très affecté par le drame qui a coûté la vie à deux employés dans le chantier de l’usine de verre plat de Larbâa, près d’Alger.
lundi 10 avril 2006.

En effet, vers 9h30 du matin, un accident est survenu dans une tranchée de construction d’une galerie. Dix-huit employés ont été ensevelis après un éboulement. Le service de sécurité de Cevital sur le site a immédiatement engagé les premiers secours et alerté la Protection civile, les services de sécurité, les autorités locales et la direction générale de Cevital. Les éléments de la Protection civile, de la gendarmerie, de la police et de l’ANP sont tous intervenus pour prêter main forte aux équipes de Cevital. On dénombre deux morts et quatre blessés qui ont été évacués vers l’hôpital Zmirli.

Les travailleurs étaient en train de s’affairer sur le voile de ferraillage sur l’un des murs de la tranchée creusée, quinze jours auparavant, lorsqu’ils ont été surpris par un éboulement. L’intervention rapide des secours a évité le pire. Les deux victimes sont décédées probablement sur le coup, a indiqué un témoin. Le patron du groupe expliquera dans le détail ce qui s’est passé sur un ton plein d’émotion.

Avant de quitter l’usine, Le PDG de Cevital, Issad Rebrab, a tenu à remercier et à rendre hommage aux secouristes de la Protection civile et de Cevital, aux éléments de la Gendarmerie nationale et des services de sécurité et aux autorités, sans lesquels le drame aurait pu prendre une autre ampleur. On a appris dans l’après-midi que les blessés, dont l’état a été estimé grave au départ, souffrent de simples fractures. Après cela, M. Rebrab et son staff se sont rendus chez les familles des deux défunts.

Synthèse de Rayane, algerie-dz.com
D’après Liberté