ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Algérie se dotera d’une police pour le tourisme urbain

 
Dans la perspective de développement du tourisme en Algérie, le gouvernement a décidé de la création d’une police pour le tourisme urbain dont les agents auront pour mission de protéger les sites touristiques et les touristes en ville.
mercredi 19 avril 2006.

Les recettes générées par le tourisme en Algérie sont jugées faibles compte tenu de son excellent potentiel touristique.Un responsable à la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN), cité par l’APS, a déclaré qu’ »une réflexion a déjà été engagée il y a quatre mois pour la création d’une police du tourisme, dont la tâche serait différente du reste du corps de la sûreté », expliquant que « cette police se chargera de la protection des sites touristiques et des touristes en ville, outre les autres missions qui incombent à la police en général ». Le même responsable a souligné que « l’idée demeure à l’état de projet qui a été transmis au ministère de l’Intérieur et à tous les partenaires concernés. Ces derniers doivent faire des suggestions pour mûrir ce projet ».

Pour donner un coup d’accélérateur à ce projet, les participants au séminaire « Le tourisme urbain, facteur de promotion de la ville » n’ont pas manqué de consigner ce point sur la liste des recommandations ayant sanctionné la rencontre. Tout au long du séminaire, les intervenants qui se sont relayés ont appelé à la création de cette « police touristique » en milieu urbain, à l’instar de ce qui se fait dans le monde, entre autres mesures et actions pour développer le tourisme de la ville en Algérie. D’autres propositions figurent sur la liste des recommandations au niveau économique, environnemental, architectural et urbanistique.

Par ailleurs, ils ont estimé important d’encourager et de soutenir les initiatives des jeunes dans les activités touristiques. S’agissant des actions préconisées au plan environnemental, les experts du tourisme et de l’urbanisme ont recommandé la formation aux métiers de l’environnement, ainsi que la sensibilisation et la communication concernant la protection de l’environnement en direction de la population et des touristes. Par ailleurs, le ministre du Tourisme, M. Noureddine Moussa, a indiqué au cours de cette rencontre que les recettes générées par le secteur du tourisme en Algérie en 2005 ont été de l’ordre de 173 millions de dollars.

Synthèse de Kahina, algerie-dz.com
D’après le Quotidien d’Oran