ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Guantanamo : l’Algérie reste muette

 
Le silence des autorités en Algérie à propos de la prison américaine de Guantanamo où le Pentagone y détient 25 algériens est difficile à comprendre.
samedi 22 avril 2006.

L'Algérie n'a toujours pas réagi à l'annonce de la détention par les américains de 25 algériens à Guantanamo.On estime à environ 490 personnes qui sont toujours emprisonnées sur cette île cubaine occupée par les Etats-Unis. 25 Algériens figurent sur cette liste publiée par le Pentagone. Parmi eux, les 6 Algériens (Bensayah Belkacem, Hadj Boudellaâ, Saber Lahmar, Mustapha Aït Idir, Boumediène Lakhdar et Mohamed Nechal) qui ont été kidnappés en Bosnie-Herzégovine et transférés à Guantanamo malgré un jugement de la Cour fédérale bosniaque qui les innocente des accusations, sans preuve, d’avoir eu l’intention de commettre des attentats contre les ambassades américaines et britanniques.

A ce jour, que ce soit pour les 25 Algériens ou les autres détenus de Guantanamo (qualifiée de « goulag de notre époque » par Amnesty International), aucune charge n’a été officiellement retenue contre les détenus par le gouvernement américain qui ne donne aucune information sur le sort qui attend ces prisonniers. La plupart des détenus mentionnés dans cette liste sont d’Arabie Saoudite, du Yémen et d’Afghanistan. Il y a également des Marocains (9), deux Iraniens et 11 Tunisiens. La grosse surprise vient du fait que la liste contient 22 noms de détenus chinois.

Tom Malinowski, du bureau de Washington de l’ONG Human Rights Watch, cité par plusieurs sources, considère que « plus on en apprend sur ces prisonniers, plus des failles apparaissent dans la version donnée par le président Bush d’un combat âpre et triomphant contre Al-Qaïda ». Un ancien chef de « l’unité Ben Laden » de la CIA, Michael Scheuer, confirme lui aussi cette thèse et considère que les détenus de Guantanamo « ne savent absolument rien sur le terrorisme ». Quant à l’Algérie, elle maintient un silence difficile à comprendre sachant que 25 de ses ressortissants y sont détenus sans aucune charge.

Synthèse de Kahina, algerie-dz.com
D’après le Quotidien d’Oran