ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Algérie s’allie aux Etats-Unis contre le terrorisme

 
L’Algérie serait-elle favorable pour travailler avec les Etats-Unis dans des missions conjointes dans la lutte anti-terroriste sur le territoire algérien, notamment dans le grand sud ?
samedi 29 avril 2006.

Des Marines américains entraînent des soldats nigériens pour lutter contre les terroristes.Les américains constaté que des opérations telles que la « Combined Joint Task Force Horn of Africa » ou CJTF-HOA (Force militaire combinée pour la Corne de l’Afrique) sont le moyen le plus efficace de tirer le meilleur parti possible de ressources militaires américaines dont la disponibilité est limitée par les conflits en Irak et en Afghanistan. Tout comme l’efficacité évoquée par d’autres responsables militaires du plan dit Pan-Sahel Initiative, qui vise la sécurisation de la région sahélo-maghrébine, et dont l’Algérie est la pièce-maîtresse, a été à maintes reprises mise en exergue.

Le QDR, est désormais devenu un guide qui doit permettre aux forces militaires américaines de se réadapter avec souplesse afin de pouvoir répondre aux défis que présente le terrorisme international après les attaques du 11 septembre 2001. Il présente une stratégie pour les quatre prochaines années, le prochain QDR devant être réalisé en 2010. La stratégie repose en partie sur une utilisation plus fréquente de forces spéciales, ainsi que sur des forces conjointes combinant la puissance aérienne et navale et travaillant en collaboration avec les forces régionales, de façon à combattre les terroristes dans les diverses régions d’Afrique subsaharienne, notamment au Sahel et dans la Corne de l’Afrique.

La CJTF-HOA est un bon exemple de l’application de cette stratégie en Afrique. Une force conjointe de quelque 1300 soldats, marins, marines et aviateurs est stationnée dans une ancienne base de la Légion étrangère à Djibouti, où elle travaille à « priver les terroristes potentiels d’un asile sûr, d’appui extérieur et d’aide financière », selon le site d’Internet Global Security.org. La CJTF-HOA a la responsabilité du Kenya, de la Somalie, du Soudan, de l’Érythrée, de Djibouti, de l’Éthiopie, du Yémen et de la péninsule arabe. Son commandement, au camp Lemonier, a aussi participé à la formation de plus d’un millier de soldats appartenant aux forces régionales de sécurité.

Synthèse de Ahlem, algerie-dz.com
D’après l’Expression