ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Les tarifs d’Air Algérie dénoncés

 
Les tarifs pratiqués par Air Algérie et d’autres compagnies aériennes pour leurs liaisons entre les aéroports algériens et français sont jugés prohibitifs, d’où la manifestation des ressortissants algériens résidant en France devant le consulat d’Algérie à Lille.
dimanche 30 avril 2006.

Les algériens sont pénalisés en raison des prix élevés des des billets d'avion pour les liaisons entre l'Algérie et la France.Des délégués des manifestants ont été reçus la matinée par le consul et lui avaient remis une lettre pour le président de la République afin « qu’il intervienne auprès d’Air Algérie et des compagnies maritimes pour qu’elles revoient leur tarification », a indiqué Yazid Sadat, à l’origine du collectif.

Les manifestants dénoncent les « augmentations injustes et injustifiées » des tarifs, qui touchent une « immigration composée essentiellement de retraités, de chômeurs, d’étudiants et de salariés à faible revenu », selon un communiqué du collectif. « Cela n’obéit à aucune logique commerciale », a ajouté M. Sadat, qui a affirmé que les « compagnies aériennes et maritimes algériennes accordaient toujours leurs violons à l’approche de la période estivale ». « Par rapport à nos voisins tunisiens ou marocains, nous payons plus du double », a-t-il estimé.

Air Algérie avait annoncé, dernièrement, une réduction de 5% du nombre de sièges réservés sur la destination France durant la saison estivale (25 juin - 23 septembre). Le programme d’Air Algérie prend, en effet, en considération l’offre des concurrents sur cette desserte ainsi que les capacités de la flotte dont dispose la compagnie, selon un responsable de la compagnie.

Synthèse de Samir, algerie-dz.com
D’après le Quotidien d’Oran