ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Gestion de l’argent de la zakat en Algérie

 
L’argent collecté en Algérie grâce à la zakat, le troisième pilier de l’Islam, doit être sainement distribué et les autorités algériennes doivent faire en sorte que l’argent aille aux vrais nécessiteux.
dimanche 30 avril 2006.

Bouteflika souhaiterait construire une grande mosquée à Alger, la plus grande d'Algérie.« A la clôture des comptes le 11 avril dernier, 80 millions de dinars ont été collectés dans la wilaya d’Alger et seront répartis en 120 crédits pour la création de micro-entreprises, alors que 8.000 familles bénéficieront par ailleurs de la Zakat de la consommation », a indiqué le conseiller à l’information au ministère des Affaires religieuses, M. Abdellah Tamine.

A Annaba, ajoute la même source, un montant de 20,14 millions de dinars a été collecté et sera affecté à 100 crédits destinés à la consommation, alors que 10.000 familles bénéficieront de la Zakat de la consommation. 20,4 millions de dinars ont été collectés à Sétif et seront affectés à 90 crédits d’investissement, a-t-il souligné, tout en ajoutant que 4.000 familles bénéficieront, à travers cette formule, de la Zakat de consommation.

M. Tamine a indiqué à ce propos que les bénéficiaires des fonds de la Zakat recevront des attestations à cet effet au cours de cérémonies officielles qui seront organisées dans chaque wilaya. La remise des attestations aux bénéficiaires de la wilaya d’Alger, répartie en quatre circonscriptions, débutera la semaine prochaine.

Selon M. Tamine, le Fonds de la Zakat a collecté, depuis sa création et jusqu’à fin 2005, un montant de 110,8 milliards de centimes, tandis que le nombre de familles ayant bénéficié de la Zakat de la consommation s’est élevé à 381.000 au niveau national. Les montants accumulés ont permis, selon le responsable, la création « de 854 micro-entreprises économiques ayant généré entre 2 et 10 nouveaux postes chacune, et ce dans le cadre de la Zakat de l’investissement ».

Synthèse de Souad, algerie-dz.com
D’après le Quotidien d’Oran