ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Algérie a besoin de ses journalistes

 
A l’image des autres pays du monde, l’Algérie a besoin de ses journalistes pour défendre la démocratie et le peuple dans l’exercice de la liberté d’expression et du devoir d’informer d’une manière juste et objective.
jeudi 4 mai 2006.

Une démocratie ne pourrait exister sans liberté d'expression et sans presse libre.L’occasion de la journée internationale de la liberté de la presse, le secrétaire général du ministère de la Communication, M.Aïssa Hirèche, s’est rendu au niveau de la Place de la liberté de la presse située à la rue Hassiba Ben Bouali pour y déposer une gerbe de fleurs à la mémoire des journalistes assassinés en Algérie. Ce monument a été inauguré, rappelons-le, le 3 mai 2000, en hommage à plus de 70 journalistes assassinés de 1992 à 1996 par les terroristes.

Il faut savoir que la présence du responsable du département de la communication (sans ministre depuis le dernier remaniement) est une première à compter dans le cadre des festivités marquant la célébration de la journée mondiale de la presse. « L’Algérie a besoin de tous ses journalistes, un secteur au service de l’intérêt général du pays », a déclaré M.Hirèche. « Aujourd’hui, la liberté de la presse est une réalité. Le pluralisme des médias existe et le grand nombre de journaux, magazines et périodiques reflétant l’éventail des points de vue de la communauté en est la preuve », s’est félicité M.Hirèche.

Il faut dire qu’au cours de ces dernières années, la presse algérienne a réussi à s’imposer pour concrétiser les objectifs de la presse. Le responsable du ministère de la Communication estime que la liberté de la presse « est incontestablement l’un des piliers de la démocratie, elle-même indispensable à tout développement socio-économique ». La mission des médias est d’informer les citoyens de façon claire et objective. Dans ce sens, le lien logique entre liberté et responsabilité se pose ainsi avec acuité.

Synthèse de Souad, algerie-dz.com
D’après l’Expression