ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Le nord de l’Algérie renoue avec la pluie

 
De fortes chutes de pluies ont touché le nord de l’Algérie causant des dégâts importants et faisant au moins deux victimes.
samedi 6 mai 2006.

Pluies diluviennes et grêles sur le nord de l'Algérie.Les fortes précipitations enregistrées à l’Est ont provoqué des dégâts importants. Ainsi, dans la wilaya de Batna, sept ponts ont été sérieusement endommagés à Arris, Tkout, Ichmoul et Tighanimine, selon le wali de la wilaya. L’effondrement a entraîné la fermeture de plusieurs axes routiers. Les champs et vergers cultivés le long de oued Labiod traversant plusieurs communes ont été submergés notamment à Inoughissen où les crues ont inondé plusieurs maisons. 60.000 arbres fruitiers ont été détruits.

Les réseaux d’eau potable et d’assainissement ont été également détériorés en plus d’une quinzaine d’habitations du lieu-dit Arinèche. De même le trafic routier a été interrompu entre la commune de T’kout et le chef-lieu de wilaya. Les mêmes dégâts ont été enregistrés à Theniet El-Abed et Bouzina. Selon le wali, on ne déplore aucune perte humaine. Une commission de la wilaya sillonne la région pour le bilan des dégâts qui s’élèveraient à des milliards.

Dans la wilaya de Biskra au sud de l’Algérie, les intempéries accompagnées de vent de sable ont compromis sérieusement l’imminente récolte d’abricot de la région de M’chouneche où les rafales de vent ont arraché plusieurs palmiers et des poteaux électriques alors que les crues de l’oued Labiod ont détruit le pont joignant les deux parties de cette ville. Un glissement de terrain a interrompu le trafic sur la RN 3 pendant une heure au niveau de la région de Aïn Chekhouna, près de la commune d’El-Kantara.

Dans la région de Boumerdès au nord de l’Algérie, on déplore un décès et des inondations à travers certaines localités. Les services de la protection civile ont multiplié leurs interventions pour venir en aide aux habitants. A Tidjelabine, les résidents de la cité du centre-ville et notamment les locataires qui occupent les rez-de-chaussée des immeubles ont bloqué la route pour réclamer des secours urgents suite à l’inondation de leurs appartements.

Synthèse de Rayane, algerie-dz.com
D’après le Quotidien d’Oran