ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Le Bac en Algérie : ce sera le 10 juin !

 
Les épreuves du Bac en Algérie seront organisées du 10 au 14 juin prochains, selon le directeur général de l’Office national des examens et concours Ali Salhi.
lundi 8 mai 2006.

Le taux de réussite au Bac en Algérie reste très faible comparé à celui de la France.Invité du forum « El-Moudjahid » M. Salhi, en rappelant que les inscriptions pour passer les épreuves ont lieu du 1er au 31 octobre 2005 a affirmé, comme c’est le cas chaque année, que « toutes les conditions sont réunies pour le bon déroulement des examens ». Ils sont en tout quelque 559.476 candidats à postuler cette année pour l’obtention du « quitus » indispensable pour accéder à l’enseignement supérieur. Parmi eux figurent 791 détenus qui ont suivi tout au long de l’année des cours par correspondance. Les candidats libres sont, quant à eux, au nombre de 141.344 soit 25,26% du total des candidats.

Le directeur général de l’Office national des examens et concours a affirmé que depuis la suppression du « rachat », les candidats ont redoublé d’efforts et la moyenne de réussite au bac en Algérie a substantiellement augmenté ces dernières années. Il dira qu’en 1994, par exemple, 4.000 élèves seulement ont décroché le baccalauréat avec mention, alors qu’en 2005, ils sont plus de 40.000.

Il expliquera que le bac algérien n’a rien à envier, aujourd’hui, à ceux de nos voisins et même ceux obtenus dans les pays européens. Pour lui les détenteurs du bac dans notre pays peuvent poursuivre leurs études dans n’importe quel autre pays dans le monde. Interrogé sur la sortie de l’ancien ministre de l’Education sous Hamrouche, M. Ali Rachedi concernant le taux de réussite au bac en Algérie, M. Ali Salhi dira qu’il n’existe aucune influence de l’Etat sur les examens et qu’il n’appartient qu’aux candidats de décider de leur sort, lors des épreuves.

Synthèse de Ahlem, algerie-dz.com
D’après le Quotidien d’Oran