ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Les régions d’Algérie inégales face au chômage

 
La baisse du taux de chômage en Algérie n’a malheureusement pas bénéficié à toutes les régions du pays dont certaines continuent de subir un lourd déficit en création emplois.
lundi 8 mai 2006.

Le taux de chômage en Algérie serait de 15,3% selon Ould Abbes.Pour faire face à cette disparité, deux programmes complémentaires, spécial sud et Hauts Plateaux, ont été décidés par le gouvernement à l’effet d’aller vers un équilibre régional en matière de création d’emplois. C’est dans ce sens que le programme spécial Hauts Plateaux a fait l’objet hier au siège du ministère de l’Emploi et de la Solidarité nationale d’une réunion de travail regroupant l’ensemble des directeurs de l’emploi et des directeurs de l’action sociale des wilayas des Hauts Plateaux, présidée par le docteur Djamel Ould Abbes, ministre du secteur.

Dans son discours d’ouverture des travaux, le ministre a annoncé à l’assistance que les ressources financières dégagées pour l’exécution du programme complémentaire des Hauts Plateaux « sont d’un montant de 43 293 000 000 DA, qui vont être répartis sur la période 2006-2009. 41 975 000 000 DA seront affectés au dispositif de promotion de l’emploi en Algérie ainsi qu’au programme destiné au soutien social des couches défavorisées. Le reste, soit 1 318 000 000 DA seront consacrés à l’équipement ».

Ould Abbes a tenu à préciser par ailleurs qu’un rattachement de crédits est prévu pour prendre en charge l’extension du programme à 38 communes supplémentaires au profit de quatre wilayas, à savoir : Bouira, Médéa, Mila et Souk Ahras. Le représentant du gouvernement indiquera également que sur les 16 wilayas concernées par ce programme complémentaire, neuf bénéficient du programme dans la totalité de leurs communes et les sept autres sont couvertes partiellement. Le ministre a saisi cette occasion pour lancer une recommandation aux directeurs régionaux, leur demandant entre autres d’accorder la priorité à l’accès à l’emploi, aux primo-demandeurs d’emploi, aux personnes en chômage depuis longtemps et ayant des familles à charge.

Synthèse de Rayane, algerie-dz.com
D’après la Tribune