ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Algérie présente au CIMO de Nice

 
L’Algérie qui a participé à la conférence entre les minitres de l’intérieur de la Méditérannée occidentale (CIMO) de Nice en France, n’a pas manqué de proposer des solutions pour lutter contre l’immigration clandestine et le terrorisme.
samedi 13 mai 2006.

Ministres de l'Intérieur de : Algérie, Maroc, Tunisie, Libye, Mauritanie, Espagne, Portugal, Italie, Malte et France.En effet, les travaux tenus à huis clos ont porté sur des points de coopération en matière de lutte contre le terrorisme, la criminalité organisée, dans le domaine de la circulation des personnes et de lutte contre les migrations illégales, sans oublier la coopération dans le secteur de la protection civile et ont abouti à une déclaration finale dont l’ambition vise à donner à la CIMO un caractère opérationnel. En termes de lutte contre le terrorisme, les ministres de l’Intérieur ou leurs représentants ont réaffirmé la nécessité d’une « coopération effective pour combattre » cette menace, ainsi que « ses causes et facteurs d’évolution, dans le respect des droits de l’homme et conformément au droit international ».

A ce titre, M. Dahou Ould Kablia, ministre délégué, chargé des Collectivités locales en Algérie, a souligné lors des travaux de cette 12ème Conférence des ministres de l’Intérieur de la Méditerranée occidentale (CIMO) que la lutte contre le terrorisme doit concerner et mobiliser la communauté internationale tout entière. Comme il a ajouté que pour vaincre le terrorisme, « il est nécessaire de combattre les auteurs des actes terroristes, certes, mais aussi nous devons combattre l’idéologie qui sert de soubassement à leur action comme l’extrémisme, l’apologie de la violence, ou l’intolérance ».

M. Ould Kablia a cependant mis en garde contre les « risques d’amalgame souvent facile notamment entre terrorisme et résistance des peuples à l’oppression étrangère qui peuvent porter un préjudice à la noblesse de la lutte contre ce phénomène ». M. Dahou Ould Kablia a, par ailleurs, donné un aperçu sur l’effort consenti par l’Algérie en matière de lutte contre la criminalité organisée, un des thèmes centraux de cette 12ème conférence. L’Algérie a fixé comme priorité de l’action gouvernementale pour les années à venir, la poursuite de la lutte contre le terrorisme, le crime organisé et le trafic de drogue, pour établir une sécurité durable.

Synthèse de Souad, algerie-dz.com
D’après le Quotidien d’Oran