ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Algérie et le Venezuela renforcent leur coopération

 
Les relations entre l’Algérie et le Venezuela sont appellées à se renforcer durant les prochains mois après la signature de plusieurs accords entre les deux pays à l’occasion de la visite de Hugo Chavez à Alger.
jeudi 18 mai 2006.

Abdelaziz Bouteflika et Hugo Chavez.Au cours de cette visite, la troisième que le président Chavez effectue en Algérie depuis 2000, les deux pays ont conclu un accord dans le domaine du transport maritime et un mémorandum d’entente sur les échanges entre leurs instituts diplomatiques respectifs. A propos des accords signés, les deux chefs d’Etat ont affirmé qu’ils contribueront « au renforcement du cadre juridique de la relation bilatérale », se félicitant également « des résultats enregistrés » à l’issue des travaux du Comité de suivi de la première session de la commission mixte de coopération algéro-vénézuélienne, tenue en février 2002 à Alger.

Les deux parties se sont entendues pour la tenue de la seconde session de cette commission mixte dans les « meilleurs délais possibles ». En tant que « membres actifs » au sein de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), l’Algérie et le Venezuela entretiennent une coopération bilatérale soutenue dans le secteur des hydrocarbures. S’exprimant à ce sujet, le président Chavez a fait part de l’intérêt de son pays de pouvoir bénéficier de l’expérience de l’Algérie dans ce domaine. « L’Algérie a beaucoup plus d’expérience en matière de gaz et nous pourrons bénéficier énormément de cette expérience », a-t-il dit au sortir d’un entretien avec le président Bouteflika.

La visite de M. Chavez a également permis aux deux pays de réaffirmer le renforcement de leur concertation au sein de l’OPEP « en vue de la stabilisation des prix du pétrole sur le marché mondial à des niveaux assurant la protection du pouvoir d’achat des pays producteurs et leurs besoins en développement », selon un communiqué commun publié à l’issue de la visite. Les deux parties ont également décidé à cette occasion d’encourager les opérateurs économiques des deux pays à exploiter les opportunités de coopération et d’échanges dans le cadre de rencontres à travers la création d’un conseil mixte d’affaires.

Synthèse de Samir, algerie-dz.com
D’après le Quotidien d’Oran