ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Algérie : les gérants des stations d’essence protestent

 
L’augmentation en Algérie des taxes de gestion n’a pas été du goût de la Fédération nationale des gérants de stations d’essences qui dénonce une hausse illégale.
jeudi 18 mai 2006.

Les négociations entre Naftal et les gérants de stations d'essences en Algérie n'ont pas été fructueuses.La fédération a qualifié cette augmentation d’ « illégale », affirmant qu’elle n’est pas prête à payer ces taxes. Dans un communiqué, la fédération a indiqué que les gérants de stations d’essence n’ont pas été inclus dans les nouvelles mesures relatives à l’augmentation des taxes de gestion.

Selon le même communiqué, cette nouvelle augmentation intervient pour affecter la marge de bénéfices des gérants de stations d’essence en Algérie, qui a été revue à la hausse depuis une année par le ministère de l’Energie et des Mines. Le communiqué ajoute que les nouvelles taxes rajoutent des charges pénales imposées aux stations de gestion, ce qui rend le règlement de ces taxes impossible.

La fédération a considéré que l’augmentation des taxes de gestion est « une pression exercée par la compagnie Naftal », après le désaccord concernant la propriété des stations de gestion, que Naftal considère comme sa propriété conformément aux contrats qu’elle possède, au moment où les gérants de stations estiment qu’elles leur reviennent du fait de l’ancienneté, la fédération a indiqué dans ce même communiqué que cette augmentation de Naftal est illégale.

Synthèse de Rayane, algerie-dz.com
D’après El Khabar