ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Algérie engagée contre la pauvreté

 
L’Algérie est parmis les pays d’Afrique qui serait en mesure de réduire de moitié le nombre de personnes vivant avec moins de 1 dollar par jour, selon le rapport « Perspectives économiques en Afrique 2005-2006 » du Centre de développement de l’OCDE.
jeudi 18 mai 2006.

Des millions d'enfants africains sont victimes de la pauvreté.Le rapport cite l’Algérie, l’Egypte, la Libye, le Maroc, l’île Maurice et la Tunisie. La cinquième édition des Perspectives économiques de l’Afrique (PEA), couvrant une trentaine de pays du continent, relève que, pour la troisième année consécutive, l’embellie des économies africaines devrait se prolonger avec une croissance de 5,8 % en 2006 et 5,5 % en 2007.

Les PEA notent que les grands bénéficiaires de l’embellie ont été les pays pétroliers. « Biens utilisés, les revenus provenant de l’exploitation des ressources naturelles pourraient contribuer de façon décisive au développement économique et social des pays producteurs », soulignent des économistes de l’OCDE. Ils ont cité l’exemple de l’Algérie où la formulation du budget se base sur une estimation très prudente des prix du pétrole, toute plus-value issue d’un niveau de recettes de fiscalité pétrolière supérieur aux prévisions de la loi de finance alimentant le Fonds de régulation des recettes.

Les auteurs du rapport ajoutent que la gestion prudente de la rente pétrolière actuellement en œuvre a permis à l’Algérie de réduire l’endettement tout en maintenant les réserves à un niveau appréciable. « D’une manière générale, l’avenir semble plus favorable qu’il ne l’a été depuis longtemps pour la plupart des pays africains », estiment les auteurs du rapport qui attribuent cette croissance essentiellement à la hausse des cours des produits pétroliers et des matières premières due à la croissance mondiale.

Synthèse de Rayane, algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant