ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Algérie participera aux manoeuvres de l’OTAN à Gibraltar

 
L’Algérie a envoyé le corvette lance-missiles 353 El Kirch pour participer aux manœuvres avec l’Alliance Atlantique dans le détroit de Gibraltar, qui entrent dans le cadre de l’accord signé entre l’OTAN avec les armées du Maghreb.
dimanche 28 mai 2006.

La marine algérienne ambitionne de moderniser sa flotte et de renforcer ses capacités d'intervention.Ainsi, le bâtiment des forces navales algériennes, la corvette lance-missiles 353 El Kirch a quitté, hier, l’Amirauté d’Alger, en direction de l’Espagne, pour participer à un exercice intitulé “Phœnix Express-06”. Cet exercice, qui s’étendra jusqu’au 14 juin prochain, s’inscrit dans le cadre de la coopération avec la sixième flotte américaine avec laquelle les forces navales algériennes ont déjà eu à s’exercer, notamment dans la lutte contre les submersibles.

Approuvé par le haut commandement de l’Armée nationale populaire (ANP), cet exercice est multilatéral, affirme le colonel Chérif Adnane, le directeur de la cellule de communication de la défense navale, et auquel participera un bâtiment US Navy qui sera le bâtiment amiral, la marine espagnole, la marine turque ainsi que la marine marocaine. La participation d’Israël n’a pas été confirmée, mais du moment que la marine israélienne est partie prenante dans le processus de dialogue OTAN-Méditerranée depuis près de 7 ans et avait délégué un représentant à la réunion du Maroc sous les auspices du secrétaire général délégué de l’OTAN, l’ambassadeur Alessandro Minuto Rizzo, il est fort probable qu’elle ait été exclue pour cette fois de ces manœuvres à la demande des États arabes.

Ces manœuvres, qui auront lieu dans la mer méditerranéenne occidentale sud-balnéaire, au nord des côtes africaines, à l’ouest de Gibraltar, porteront sur une opération “d’interdiction maritime”, indiquera le colonel Adnane. D’autres exercices sont prévus parallèlement à cette opération. Il s’agit, selon le directeur de la communication de la défense navale, des exercices de manœuvres de formation, d’un exercice de recherches et de sauvetage, d’un exercice d’assistance mutuelle et des exercices de communications. L’objectif de ces manœuvres est globalement de mettre en place un dispositif multilatéral avec les pays de la région dont l’Algérie pour renforcer le contrôle des flux maritimes et l’escorte des bâtiments civils, de plus en plus menacés par des attaques terroristes et autres actes de piraterie.

Synthèse de Souad, algerie-dz.com
D’après Liberté