ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Algérie : Ahmed Ouyahia retrouve le RND

 
Ahmed Ouyahia retrouve son poste de président du RND et entend mobiliser sa base à travers l’Algérie en vue de la préparation des prochaines élections législatives.
dimanche 28 mai 2006.

Ahmed Ouyahia résiste à la tentation de Venise et apporte son soutien au gouvernement.Le communiqué final sanctionnant la réunion qui a duré près de trois heures mettra en exergue « la disponibilité totale de Ahmed Ouyahia à la gestion des affaires du parti » mais également « au renforcement de sa place sur la scène politique nationale ». Outre ces deux objectifs, le bureau national du RND se dit « fidèle aux résolutions de la dernière session du conseil national », à savoir « le soutien inconditionnel au programme présidentiel pour la concrétisation de la réconciliation nationale, veiller constamment à concrétiser l’esprit de la lettre du 1er Novembre et la sauvegarde de la République algérienne démocratique et populaire ainsi que l’accomplissement des réformes dans tous les domaines ».

Dans cette optique, le RND réitère le « soutien au gouvernement des militants et cadres du parti au sein du Parlement et dans les différentes institutions de l’Etat ». A noter que 14 membres sur les 17 formant le bureau national du parti étaient présents hier au siège. Il s’agit de Abdeslem Bouchouareb, Miloud Chorfi, Abdelkader Malki, Boumediene Khaldi, Chihab Seddik, Saleh Djenouhet, M’barek Khalfa, Saïd Meddour, Benhalima Boutouiga, Laroussi Hami, Driss Zitoufi, Mohamed Tahar Bouzeghoub, et, enfin, Hafsi Nouria. Les absents à la réunion d’hier sont le ministre des Transports, Mohamed Maghlaoui, retenu pour une audience qu’il devait accorder au siège de son ministère à son homologue congolais ; la ministre déléguée auprès du ministre de la Santé, chargée de la famille et de la condition féminine, Nouara Djaafar, qui était l’invité du forum de l’ENTV.

Etait également absent Abdelkrim Harchaoui, en déplacement à l’étranger dans le cadre de la participation d’une délégation de députés algériens à l’Assemblée parlementaire de l’OTAN à Paris (France). Pour rappel, Harchaoui est membre de l’APN et de la Commission économie et sécurité de l’OTAN dans laquelle siège l’Algérie en qualité de membre associé méditerranéen. Les deux premiers absents susmentionnés se sont néanmoins brièvement présentés hier au siège du parti (R+8), sis à Ben Aknoun, sans prendre part à la réunion de la direction du parti. Cependant, des discussions et réunions restreintes, avant et après la réunion du bureau national, ont été tenues sous la conduite de Ahmed Ouyahia, présent depuis la matinée. Ce qui, en somme, témoigne, au regard des militants du parti présents sur les lieux, de « la volonté et de la disponibilité » du secrétaire général du RND, du moins tel qu’affiché dans le communiqué final rendu public à l’issue de cette réunion, de « conduire les efforts de redéploiement de son parti sur le terrain ».

Synthèse de Samir, algerie-dz.com
D’après la Tribune