ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Algérie privée de Coupe du Monde

 
Il sera difficile de suivre la Coupe du Monde en Algérie à moins de posseder un abonnement au bouquet saoudien de ART détenteur de l’exclusivité sur le Maghreb.
dimanche 4 juin 2006.

L'Algérie privée de Coupe du MondeLe dernier transpondeur du bouquet TPS, largement capté dans le Maghreb, notamment en Algérie, grâce au piratage, s’est mis avant-hier à la nouvelle norme de cryptage viaccess 2.6 emportant avec lui les trois chaînes TF1, M6 et Eurosport détentrices des droits de retransmission du plus grand rendez-vous sportif planétaire avec les JO. C’est la pression de Sepp Blatter, président de la FIFA, sur les détenteurs européens des droits d’images de l’événement qu’il organise qui a débouché sur ce black-out. En effet, le richissime propriétaire saoudien du bouquet arabe ART, cheikh Salah Kamel, « a négocié très ferme » avec le président Blatter pour faire respecter son exclusivité sur les images de la Coupe du monde en Afrique du Nord et au Moyen-Orient.

Cette région était arrosée par les images piratées de chaînes européennes détentrices de droits d’images sur une série d’événements sportifs, comme les grands championnats de football ou la Ligue des champions européenne, ce qui a fortement contrarié le développement des ventes des cartes d’abonnement ART ces trois dernières années. Cette fois-ci, ART a réussi à faire valoir ses droits. La mise en œuvre de l’exclusivité ART Coupe du monde sur l’Algérie, si elle est une bonne nouvelle pour ART Algérie, n’en est pas nécessairement une pour les millions de fans de la balle ronde. Il faudra débourser pas moins de 9900 da pour obtenir le sésame des 64 matches en direct.

Autant dire qu’une grande partie du public algérien devra se contenter des petits résumés de matches en différé obtenus par l’ENTV auprès de ART. C’est une régression sans précédent depuis que la Mondovision en 1970 au Mexique permet à des peuples de plus en plus nombreux de suivre la Coupe du monde de football. ART a manifestement cherché à rattraper le temps perdu en ne proposant sur le marché qu’un seul format annuel d’abonnement au prix de 9900 da : « il est inférieur à ce qui est pratiqué dans les autres pays arabes », précise Madjid Brahimi, patron de ART en Algérie.

La source miraculeuse du piratage paraît bien tarie pour longtemps. Les démodulateurs analogiques qui recevront encore les images de TF1 et M6 seront cryptés pour les matches. L’ENTV a déjà annoncé que pour 2006, le rachat des droits était hors de sa portée financière. Cependant les Algériens qui accéderont à ART devraient en avoir pour leur argent, selon son directeur en Algérie : « En plus des 4 chaînes ART sport habituelles et des deux chaînes Jazira sport, ils auront donc deux canaux Coupe du monde sur lesquels ils pourront opter pour plusieurs cadrages possibles du match qu’ils suivent ; par exemple une caméra uniquement sur Zidane ou Ronaldinho ou encore opter pour un commentaire en anglais ; un canal haute définition est également prévu pour ceux qui disposent d’un poste de télévision HD. » ART a déjà acheté les droits de télévision de la Coupe du monde jusqu’en 2014 pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord.

Synthèse de Samir, algerie-dz.com
D’après El Watan