ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Algérie lutte contre la désertification

 
La lutte contre la désertification en Algérie a fait l’objet d’un débat à la chambre nationale de l’agriculture à l’occasion de la journée mondiale de l’environnement.
lundi 5 juin 2006.

La lutte contre la désertification continuera en Algérie.Saïd Barkat, ministre de l’Agriculture, présent sur place, reconnaît le bon résultat du Haut commissariat au développement de la steppe (HCDS) et affirme qu’environ trois 3 millions d’hectares ont été restaurés depuis 2001 sur un ensemble de 7 millions, soit 38% de parcelles mises en défens. Le débat a fait ressortir des chiffres d’un plan d’intervention dit « à grande échelle ». Les dernières statistiques du Hcds évoquent que sur un million d’hectares très dégradés, 300.000 ont été réhabilités par la plantation pastorale, soit 33% de la superficie. Les zones steppiques, faut-il le dire, s’étendent sur une superficie de 32 millions d’hectares.

Néanmoins, le danger de la désertification a touché 13 millions d’hectares. La barre a été redressée, quoique partiellement jusqu’à l’heure actuelle, grâce à la politique nationale de développement intégré de la région steppique. Le ministre, lors d’une intervention laconique, a mis l’accent sur l’importance du plan Pndar dans la lutte contre l’avancée du désert. Dans le sillage, 557 projets de proximité de lutte contre la désertification et de développement du pastoralisme ont été réalisés.

Saïd Barkat admet aussi que la stratégie de lutte contre la désertification est appelée à connaître sa vitesse de croisière à la faveur du plan de soutien à la croissance économique 2005-2009. Ce n’est pas tout, selon lui, le plan de développement destiné aux Hauts-Plateaux constituera aussi « une poussée considérable pour récupérer les autres hectares dégradés ». D’après les prévisions du ministre de l’Agriculture et du Développement rural, il est prévu, grâce à ce développement destiné aux Hauts-Plateaux, la préservation et la régénération de 4,2 millions d’hectares de parcours.

Synthèse de Samir, algerie-dz.com
D’après l’Expression