ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Algérie mise sur le tourisme durable

 
La célébration en Algérie de la Journée mondiale de l’environnement a été l’occasion pour le ministre Chérif Rahmani de rappeler qu’il était possible de développer un tourisme durable et équitable dans le Sahara dans le respect de la nature.
lundi 5 juin 2006.

Pour un tourisme équitable dans le sud de l'Algérie.Tout en plaidant pour un tourisme durable et équitable dans les déserts afin de développer ces zones arides, mais qui se particularisent par un écosystème très riche, M. Chérif Rahmani, a annoncé qu’un projet de charte du désert et un appel d’Alger seront présentés aujourd’hui, lors de la célébration de la Journée mondiale de l’environnement pour laquelle l’Algérie a été choisie par le Pnue pour être le pays hôte.

Une marque d’encouragement et de reconnaissance de la part des Nations unies que l’Algérie est loin de négliger, notamment en cette année 2006 décrétée par l’ONU comme étant l’Année des déserts et de la désertification, pour laquelle également M. Rahmani a été désigné ambassadeur et porte-parole honoraire. De son côté, M. Noureddine Moussa, qui a appelé “à ne pas déserter les zones arides” pour lutter contre la désertification, a affirmé son intention de développer le tourisme saharien en encourageant, entre autres, les possibilités touristiques locales à travers l’organisation de grands circuits.

Rehaussée par la participation de certains responsables des Nations unies, la rencontre d’hier a été marquée par l’annonce, à l’instar d’autres villes dans le monde, du lancement du rapport global sur “l’avenir des écosystèmes désertiques de la planète” qui sera remis aujourd’hui même au président de la République, Abdelaziz Bouteflika. Le document, qui est une contribution du Pnue à la célébration de la Journée mondiale de l’environnement, se base sur trois axes et aborde, en premier lieu, l’histoire des déserts, pour passer ensuite à l’état des régions désertiques et finir par les perspectives des régions désertiques et solutions concrètes pour un développement durable.

Synthèse de Souad, algerie-dz.com
D’après Liberté