ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Kim Howells en Algérie

 
La coopération judiciaire entre l’Algérie et la Grande-Bretagne sera au menu des discussions entre Kim Howells, ministre chargé des affaires du Moyen Orient et de la Coopération internationale au niveau ministère britannique Affaires étrangères, et de son homologue algérien.
mercredi 7 juin 2006.

Kim Howells en visite en Algérie.La visite du ministre Britannique, selon le communiqué du Ministère Britannique des Affaires Etrangères, rapportée par l’Agence de Presse Algérienne, entre dans le cadre des réunions de la commission ministérielle mixte d’ouverture entre le Royaume Uni et l’Algérie « pour discuter des questions qui intéressent les deux pays et d’autres questions communes ».

Il est attendu que les accords juridiques soient au centre des discussions entre le Ministre Britannique et les Autorités Algériennes, surtout que Howells va entreprendre des discussions de haut niveau avec le nouveau Chef du gouvernement, M. Abdelaziz Belkhadem et le ministre d’Etat ministre des Affaires Etrangères Mohamed Bedjaoui. Des sources concordantes et proches du Ministère de la Justice n’ont pas écarté que les discussions vont fixer une date pour la signature des accords judiciaires, vu qu’elles sont prêtes comme l’a précédemment indiqué le ministre de la Justice.

Il avait affirmé que la signature de ces accords se fera bientôt, indiquant à El Khabar que les quatre accords sont fins prêts pour être signés. Au moment où M. Okdane, un des négociateurs Britanniques, avait affirmé que les discussions avec l’Algérie ont été compromises. Belaiz a indiqué à El Khabar que les experts ont achevé de préparer les projets des quatre accords programmés et concernant les mesures réglementaires et judiciaires entre les deux pays, le mouvement des personnes et l’extradition des criminels. La Grande Bretagne a montré ces deux dernières années un grand intérêt à corriger les relations avec l’Algérie.

Synthèse de Souad, algerie-dz.com
D’après El Khabar