ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Le Foire d’Alger : L’heure des bilans

 
La 39ème Foire d’Alger fermera ses portes aujourd’hui après une semaine intense où plusieurs groupes étrangers ont montré un intérêt certain pour le marché algérien appellé à devenir incontournable à moyen terme.
jeudi 8 juin 2006.

Le Foire d'AlgerLe moment de faire le bilan et de relever ce qui a caractérisé une manifestation devenue tradition pour les familles algériennes, la seule de l’année qui connaît autant d’affluence du public. Hier encore, rien que le nombre de véhicules sur des parkings improvisés dépassait les 8 000. C’est en effet la wilaya d’Alger avec les services de la Sûreté nationale qui se chargeaient de l’organisation d’un espace pour la circulation et le stationnement des automobiles.

Dans les faits, les agents à qui incombe cette mission veillent sur cette organisation « dès 9 heures du matin et jusqu’à 23 heures », a confié hier l’un des agents sur place. Sur un autre plan, il est à noter que même si les horaires ont été fixés de manière à satisfaire à la fois les professionnels d’un côté et le grand public de l’autre, l’empiétement des uns et des autres a quelque peu chamboulé les prévisions. Il a été établi que le palais des Expositions reste ouvert pour les professionnels de 11h à 14h et pour le large public de 14h jusqu’à une heure tardive dans la nuit.

Mais il a été relevé qu’au cours de la matinée, des groupuscules d’enfants envahissaient déjà les stands des pavillons étrangers et nationaux emportant et éparpillant parfois les prospectus de certaines entreprises présentes à la Foire d’Alger. Côté opérations de marketing, c’est toujours les représentants des constructeurs automobiles et des opérateurs de la téléphonie qui se sont distingués par un programme d’animation qui ne pouvait laisser, notamment les jeunes, indifférents.

Synthèse de Billal, algerie-dz.com
D’après la Tribune