ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Kabylie : les archs s’opposent au retour de la gendarmerie

 
Malgré l’insécurité enregistrée en Kabylie durant les récents mois, le mouvement citoyen (archs) se dit opposés au retour de la gendarmerie dans la région.
lundi 12 juin 2006.

Les archs contre le retour de la gendarmerie en Kabylie.Pour les délégués des archs, il est clair que “la question du départ du corps de la gendarmerie de la Kabylie, qui refait surface par intermittence à coups d’arguments fallacieux d’insécurité surmédiatisée à dessein, est une revendication légitime et consensuelle pour qu’elle soit objet de polémique”.

Bien que le problème d’insécurité soit devenu palpable en Kabylie, les délégués de l’interwilayas restent convaincus que cette question relève “d’une opération de manipulation tous azimuts”, mais qui ne peut toutefois pas, selon eux, “effacer de la mémoire collective le génocide perpétré par ce même corps voué aux gémonies par toute une population”.

Osant se prononcer au nom de la population de la Kabylie, les rédacteurs de la déclaration notent que “la population, qui réclame aujourd’hui son droit légitime à la protection, ne veut pas de ce corps qui n’a apporté qu’injustice et désolation”, “la population attend plutôt la traduction devant les tribunaux civils des gendarmes qui ont assassiné des citoyens qui n’ont fait que crier leur colère face à l’arbitraire”, ajoutent-ils encore.

Synthèse de Samir, algerie-dz.com
D’après Liberté