ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Algérie-Portugal : pour une coopération rénovée

 
La relance de la coopération entre l’Algérie et le Portugal sera l’un des objectifs de la future visite du premier ministre portugais José Sócrates à Alger.
jeudi 15 juin 2006.

José Sócrates prochainement en Algérie.Cette visite trouve son écho dans le sillage d’une politique initiée par le gouvernement socialiste portugais visant à propulser davantage le cadre des relations bilatérales tissées depuis des lustres avec l’Algérie. En outre, la visite de M.Jose Socrates, dans notre pays, intervient à la veille du second anniversaire de la signature du Traité d’amitié, de coopération et de bon voisinage paraphé en janvier 2005 entre l’Algérie et le Portugal.

De plus, cette visite a été confirmée par M.Manuel Pinho, ministre de l’Economie et de l’Innovation et représentant de la partie portugaise dans le cadre d’une commission mixte mise sur pied avec l’Algérie. Cette commission qui a été créée pour hisser au plus haut niveau les relations économiques entre les deux pays a procédé, avant-hier, à la clôture des travaux de la sa 4e session et ce, lors d’une cérémonie tenue à la résidence El Mithak à Alger. Laquelle cérémonie coprésidée par M.Abdelmalek Sellal, ministre des Ressources en eau et M.Manuel Pinho membre du gouvernement portugais, s’est traduite par la signature d’un procès-verbal paraphé par les deux commis de l’Etat.

En sus de la signature de ce document, la clôture des travaux de la 4e session algéro-portugaise a donné naissance à un protocole de coopération engagé entre l’Institut de soudure et de qualité (ISQ Portugal) et l’entreprise Batimetal pour la formation et le perfectionnement des cadres algériens. D’autre part, soulignons que les travaux de la commission mixte algéro-portugaise ont permis aux représentants des deux parties de passer en revue les différentes actions de coopération institutionnelle et économiques en cours et d’examiner les voies et moyens de nature à renforcer cette coopération , tant sur le plan qualitatif que quantitatif.

En ce sens, les représentant des deux parties, toujours dans le cadre des travaux de la commission mixte, ont indiqué, à l’unisson, que plusieurs segments de coopération ont été identifiés, notamment dans les domaines du Btph, industrie, environnement, technologies de l’information, transport, tourisme et énergie. M.Abdelmalek Sellal notera, pour sa part, à propos de la clôture de la 4e session de la commission algéro-portugaise, jouissant d’un cadre institutionnel qui n’est autre que ledit Traité d’amitié évoqué plus haut, que celle-ci « est un témoignage complémentaire de la solidité des relations entre l’Algérie et le Portugal ».

Synthèse de Samir, algerie-dz.com
D’après l’Expression