ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’UE soutient la démocratie en Algérie

 
La promotion de la démocratie en Algérie mais aussi des droits de l’homme, sont les principaux thèmes choisis par la délégation de la Commission européenne à Alger dans son appel à propositions à destination des instituts de recherche de l’enseignement supérieur et des ONG algériennes.
dimanche 18 juin 2006.

Démocratie en Algérie.Dans un communiqué de presse, la Délégation de la Commission européenne précise, en effet, qu’elle a décidé de lancer ces deux nouveaux appels « suite aux succès rencontrés par les appels à propositions des années précédentes ». Ces projets destinés au mouvement associatif local entrent dans le cadre de « l’Initiative européenne pour la démocratie et les droits de l’homme » (IEDDH).

Selon le communiqué de la Délégation, ces micro-projets sont destinés à approfondir à un niveau approprié le soutien aux initiatives de la société civile locale et à renforcer leur contribution au processus démocratique. Pour être retenus, les micro-projets devront traiter, essentiellement, des thèmes en relation avec la promotion d’une culture des droits de l’homme ainsi que du processus démocratique en Algérie. Il s’agit également de prendre en compte les droits des femmes et des enfants.

Pour cette année, la Délégation de l’UE en Algérie a consacré 800.000 euros (environs 75 millions de dinars) pour ses appels à propositions. Un montant qui sera réparti en subventions allant de 50.000 à 100.000 euros sur les ONG et les instituts spécialisés de recherche, souligne-t-on. La Délégation a mis à la disposition des ONG intéressées par ces appels à propositions un site Internet où elles peuvent télécharger les textes complets des lignes directrices de ces micro-projets et les pièces nécessaires pour constituer les dossiers de candidature.

Synthèse de Mourad, algerie-dz.com
D’après le Quotidien d’Oran