ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Londres extradie un algérien vers l’Algérie

 
Londres annonce l’extradition vers l’Algérie d’un ressortissant algérien soupçonné de liens avec le terrorisme islamiste.
dimanche 18 juin 2006.

un algérien extradé vers l'Algérie.Quelque 16 algériens se trouve actuellement dans les prisons britanniques pour des affaires liées au terrorisme, et seront concernés par la même mesures en virtu de l’accord sécuritaire et juridique conclu entre l’Algérie et la grande Bretagne, il y a une semaine. Les autorités britanniques considèrent la décision d’extradition de l’Algérien en question comme une mesure visant à éviter les menaces contre la sécurité de la Grande Bretagne.

Le porte-parole du Home Office britannique a indiqué que l’Algérien concerné par la décision d’extradition a abandonné l’appel qu’il avait interjeté après l’annonce de la décision prononcé par la justice, ce qui fait de lui, poursuit le responsable britannique, le premier Algérien à être extradé pour des raisons de sécurité. L’opération d’extradition est prise en charge par le bureau d’immigration britannique dont des responsables ont accompagné l’extradé algérien à partir de sa sortie de prison jusqu’à son arrivée à l’aéroport, vendredi dernier, d’où il a pris l’avion pour Alger, ont indiqué des sources médiatiques.

Le gouvernement britannique a remercié les autorités algériennes pour leur collaboration dans cette opération, indiqua le même responsable qui a ajouté que l’Algérie et la Grande Bretagne inaugure ainsi une nouvelle phase de coopération en matière de sécurité. Quelque seize algériens soupsonné d’être impliqués dans des activités terroristes, demeurent toujours dans les prisons britanniques. Ils ont été arrêtés en août et septembre 2005. Les autorités de Londres ont déclaré que ces individus sont persona non grata sur le territoire de la Grande Bretagne.

Synthèse de Souad, algerie-dz.com
D’après El Khabar