ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

La Tunisie séduit en Algérie

 
La Tunisie, pays touristique voisin de l’Algérie, est la destination préférée des touristes algériens loin devant la France, l’Espagne et le Maroc.
mardi 20 juin 2006.

La Tunisie séduit en Algérie.Les Pyramides, Marbella, Charm Echeikh, le Bosphore, Beyrouth, Dubaï, l’Andalousie, Athènes, Météore, Hammamet, Djerba, Marrakech... des destinations de rêve que l’algérien n’hésite plus à s’offrir. En groupe ou à titre individuel, ils étaient 1 513 491 Algériens à séjourner à l’étranger en 2005, selon les statistiques du ministère du tourisme. 708 575 touristes algériens se sont rendus en Tunisie, 396 692 en France, 80 499 en Espagne, 40 714 en Turquie, 34 988 en Libye, 29 015 au Maroc et 22 453 en Syrie.

Pour être au diapason de la demande, les voyagistes redoublent d’effort et tentent par tous les moyens de répondre à leurs exigences. Chaque saison estivale est une occasion pour proposer une nouvelle destination et un nouveau produit touristique, un produit qui fait désormais partie des habitudes de consommation de l’algérien. Les tendances de voyage varient selon la saison. “Pour le printemps et l’automne, c’est plutôt les destinations découvertes, notamment la Turquie, l’Égypte (Le Caire) et le Maroc et ses villes impériales. Alors que la Tunisie avec ses stations balnéaires domine tout au long de la saison estivale.”

Des tour-opérateurs soulignent que la reconversion vers l’importation du produit touristique étranger n’a pas été facile, d’autant que le client algérien fait rarement appel à des professionnels pour préparer son déplacement. 750 agences de voyages, regroupées en 4 associations régionales sont agréées par le ministère du tourisme et tentent par tous les moyens de regagner la confiance d’une clientèle, désabusée dans un passé pas très lointain par des expériences ratées de la Omra. Peu habitués au voyage organisé, beaucoup de nos compatriotes ont appris à leurs dépens que l’agent de voyage, c’est avant tout une garantie pour son séjour en dehors des frontières.

“Le client quitte l’Algérie avec un contrat de voyage, qui lui offre en plus un tarif négocié et une sécurité durant son séjour. C’est pourquoi nous incitons les touristes algériens à tout régler en Algérie”. Et pour gagner la confiance des clients, les voyagistes font preuve de beaucoup de professionnalisme et multiplient les offres. Des séjours au Maroc, en Égypte, à Malte, en Grèce sont sur la devanture de presque toutes les agences de la capitale, à des prix allant de 33 000 Da à 133 000 DA. Avec 930 015 visiteurs en 2005, selon l’Office national du tourisme tunisien (ONTT), la Tunisie est sans nul doute la destination de choix des algériens.

Synthèse de Kahina, algerie-dz.com
D’après Liberté