ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Algérie-Grande Bretagne : Bouteflika à Londres le 11 juillet

 
Dans la perspective de la relance de la coopération entre l’Algérie et la Grande Bretagne, le président Abdelaziz Bouteflika sera en visite à Londres les 11 et 12 juillet prochains, selon l’ambassadeur d’Algérie à Londres.
vendredi 23 juin 2006.

Algérie-Grande Bretagne : Bouteflika à Londres le 11 juillet.Le diplomate, invité par la Chaîne III de la radio nationale, à profité de l’occasion pour préciser que les expulsions des deux ressortissants algériens intervenues la semaine dernière « ne sont nullement des extradions mais plutôt des mesures d’éloignement » avant d’expliquer que « ces Algériens sont jugés indésirables par les autorités britanniques et de ce fait, ils ont été expulsés ». M. Dembri ajoutera dans le même sillage que « les autorités algériennes se sont assurées que les expulsions des ressortissants algériens se sont faites dans le respect des droits de l’Homme ».

Pour rappel, l’Algérie et la Grande-Bretagne ont paraphé le 8 juin dernier à Alger quatre accords de coopération dans les domaines judiciaire et consulaire, dont un « accord sur l’extradition ». Ces accords ont été paraphés à la faveur de la tenue du forum du dialogue ministériel-comité mixte algéro-britannique. Le premier accord concerne « l’entraide judiciaire en matière pénale » et le second « l’entraide judiciaire en matière commerciale et civile », alors que les deux autres portent sur « la circulation des personnes et la réadmission », et sur « l’extradition ». Des accords qui se concluront à l’occasion de la visite d’Etat prévue dans trois semaines.

A noter que les deux parties ont souligné à Alger que ces accords étaient « d’une importance majeure pour le futur de toutes les relations entre les deux pays en matière judiciaire, pénale et consulaire ». A noter également qu’un mémorandum portant création d’un « Comité sur les relations bilatérales » entre l’Algérie et la Grande-Bretagne a été paraphé à Alger au début du mois en cours à l’occasion de la tenue du forum algéro-britannique. Ledit mémorandum a été paraphé par M. Abdelkader Messahel, ministre délégué chargé des affaires maghrébines et africaines, et par M. Kim Howells, ministre d’Etat auprès du ministère britannique des Affaires étrangères du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord, chargé des Affaires du Moyen-Orient, d’Afrique du Nord et de la réforme de l’ONU.

Synthèse de Rayane, algerie-dz.com
D’après la Tribune