ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Algérie : le GSPC revendique les récents attentats

 
Les derniers attentats terroristes qui ont sécoués l’Algérie ont été commis par le Groupe Salafiste pour la prédication et le combat (GSPC) qui a confirmé sa responsabilité dans les attaques qui ont pris pour cibles les forces de sécurité et les militaires.
lundi 26 juin 2006.

Algérie : le GSPC revendique les récents attentats.Un communiqué rendu public par le GSPC, via un site appelé « Les forums Ferdaous des Djihadistes Islamistes », indique que le début de cet été « était chaud avec des raids réussis ». Cette phrase a servi de titre du communiqué portant le numéro 6. Le communiqué en question a réitéré le rejet, par l’organisation terroriste, de la Charte pour la paix et la réconciliation nationale, en qualifiant celle-ci de réconciliation ratée.

Le même communiqué a cité les différentes opérations terroristes commises en Algérie et qui ont pris pour cible tant les forces de sécurité combinées que les citoyens, depuis le 19 mai dernier et jusqu’au week-end dernier, lorsque les terroristes ont tendu une embuscade à une patrouille de l’armée composée de trois camions, dans la localité de Ahnif, wilaya de Bouira, tuant sept soldats, dont six avaient le corps calciné, et blessant cinq.

L’un des trois camions de la patrouille a été complètement brûlé, l’attaque ayant été menée à l’aide de lance roquettes RBG 7. Le Groupe Salafiste pour la prédication et le combat a, en outre, revendiqué les attentats à l’explosif qui ont visé la gare de train de Boumerdès et le marché hebdomadaire de la ville, ainsi que l’assassinat d’un douanier à Tipaza, deux villes du centre de l’Algérie.

Le communiqué évoque également une agression similaire qui a eu lieu à Médéa, précédant le carnage de Bouira. L’attaque de Médéa avait ciblé une patrouille de l’armée sur le mont de Mogornou, et s’était soldée par la mort de cinq soldats.

Synthèse de Ahlem, algerie-dz.com
D’après El Khabar