ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Le contrôle technique automobile en Algérie

 
Le contrôle technique automobile reste peu généralisé en Algérie où seulement 20 à 30% des voitures de tourisme sont contrôlées, selon l’Office national des statistiques.
mardi 27 juin 2006.

Le contrôle technique automobile en Algérie.Ainsi, l’on apprend que si ce contrôle est systématiquement appliqué aux poids lourds, il est loin de couvrir un nombre suffisant de véhicules de tourisme. De fait, l’on apprend que sur un total recensé de 870.000 véhicules de +20 ans recensés en Algérie, seuls quelque 200.000 véhicules sont touchés par le contrôle technique. Alors que pour ceux dépassant les quinze ans d’âge à peine 30% sont contrôlés.

L’on imputerait ces disparités de couverture à « de fausses statistiques » puisque les chiffres généralement révélés par l’ONS (Office national des statistiques) ne s’appuieraient que sur les cartes grises établies en Algérie. Néanmoins, l’on note une importante affluence sur les centres de contrôle technique quand il s’agit de véhicules de +10 ans.

Rappelons que le contrôle technique automobile a été rendu obligatoire depuis trois ans déjà. Il reste cependant à déployer un conséquent travail de sensibilisation de la part des acteurs du contrôle, et des autorités publiques afin de responsabiliser citoyens et usagers sur son importance dans la réduction des accidents de la route en Algérie. Ajoutons que le contrôle technique touche désormais même les véhicules récents dont l’âge varie entre 0 et 5 ans. C’est-à-dire ceux flambant neufs et sortant immédiatement de chez le concessionnaire.

Synthèse de Kahina, algerie-dz.com
D’après l’Expression