ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Augmentation des salaires en Algérie : jusqu’à 5415 DA

 
L’augmentation des salaires en Algérie semble acquise pour les travailleurs de la fonction publique et devrait se situer entre 1660 et 5415 DA net, selon une source syndicale.
mardi 27 juin 2006.

Augmentation des salaires en Algérie : jusqu'à 5415 DA net.Cette augmentation concernera essentiellement l’indemnité complémentaire des revenus (ICR) qui sera vraisemblablement considérablement « gonflée ». Cette option a été décidée après « avoir étudié et exploré plusieurs variantes », a indiqué le secrétaire national de l’Ugta chargé des relations publiques, M.Abdelkader Malki. Selon M.Malki cette démarche permettra de donner « des gains ciblés aux différentes catégories des fonctionnaires conformément aux objectifs recherchés » par les deux parties.

Cela dit, même si cette augmentation est acquise, il n’a pas encore été décidé du cadre de l’annonce. M.Malki estime néanmoins que l’annonce « pourrait éventuellement être faite dans le cadre de la bipartite (gouvernement-Ugta) », puisque, a-t-il ajouté, « le travail réalisé a concerné uniquement la centrale syndicale et le gouvernement ». Cette décision coûtera au Trésor public quelque 98 milliards de dinars. Ce chiffre a d’ailleurs été avancé avant-hier par le chef de l’Etat, « en attendant l’opération d’harmonisation en Algérie du régime des salaires de la fonction publique, qui sera menée dans le cadre de l’application du nouveau statut de la fonction publique et des statuts spécifiques qui en découlent », a rappelé le président de la République.

Le même groupe de travail, ministère du Travail-Ugta, a également finalisé le rapport qui devait être déposé dans le bureau du chef du gouvernement avant le 29 juin prochain. C’est dire donc que l’équipe de Tayeb Louh a fait montre d’une grande célérité dans le traitement de ce dossier qui, tension sociale oblige, est devenu la priorité des priorités du gouvernement. L’annonce de cette augmentation vient donc confirmer les propos du chef du gouvernement qui, sur les ondes de la Chaîne1 de la radio nationale, avait annoncé que « la revalorisation des salaires de la fonction publique en Algérie prendra en considération les primes, dont une partie sera calculée dans la retraite », rappelant que l’avant-projet de loi relatif à la fonction publique « sera prochainement présenté au Conseil des ministres pour adoption ».

Synthèse de Billal, algerie-dz.com
D’après l’Expression