ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Algérie : baisse des retraits de permis de conduire

 
La légère baisse en Algérie du nombre d’accidents de la route est peut être un signe que les conducteurs algériens deviennent de plus en plus responsables au volant, d’où une baisse du nombre de retraits de permis de conduire.
jeudi 29 juin 2006.

Algérie : baisse des retraits des permis de conduire.La moyenne journalière des retraits de permis de conduire a été de 151 permis avec toujours une prédominance des wilayas du Centre et de l’Est qui, quoi que enregistrant des baisses notables, demeurent des régions qui comptent les taux les plus élevés en matière de retraits.

Le classement des wilayas d’Algérie qui enregistrent le plus grand nombre de retraits de permis de conduire sont dans l’ordre : Tipasa, Skikda, Sétif et Sidi Bel-Abbès. Signe positif : à Alger, Batna et Tlemcen les retraits de permis ont reculé et ces wilayas se retrouvent dans la moyenne nationale. Globalement, les statistiques de la gendarmerie nationale indiquent que 11 691 permis de conduire ont été retirés du 3 mai au 27 juin, avec une pointe pour la semaine comprise entre le 10 et le 16 mai où 1 885 retraits ont été comptabilisés.

Le bilan des accidents de la route en Algérie, communiqué par la même institution, de la semaine du 21 au 27 juin, a enregistré 498 accidents ayant occasionné 66 décès et 923 blessés. Comparativement à la semaine précédente, on note une légère hausse des accidents, + 30, des décès + 4, alors que le nombre des blessés a augmenté de 172 cas. Le rapport hebdomadaire de la gendarmerie nationale montre que dans les quatre premières causes des accidents, l’élément humain est prédominant. La vitesse excessive occupe la première place des causes des accidents suivie par la perte du contrôle du véhicule, les dépassements dangereux et la distraction des passants.

Synthèse de Rayane, algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant