ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’aérogare d’Alger séduit

 
La nouvelle aérogare d’Alger qui sera inaugurée le 5 juillet par Abdelaziz Bouteflika, semble séduire les passagers et autres curieux qui y voient une vitrine de l’Algérie moderne.
lundi 3 juillet 2006.

La nouvelle aérogare d'Alger séduit. Les commentaires des passagers débarqués, livrés à une véritable surprise, coulent à flots, jetant des regards à la fois d’inspection et d’émerveillement, à gauche, à droite, et dans tous les sens. Selon les prévisions actuelles, cette nouvelle plate-forme aéroportuaire est d’une capacité d’accueil allant jusqu’à 6 millions de passagers par an. Ce qui permettra, à coup sûr, de satisfaire la demande croissante du trafic aérien au cours des prochaines années. Joignant l’utile à l’agréable, la nouvelle aérogare n’est pas uniquement en mesure de satisfaire cette demande de plus en plus grandissante, mais surtout elle offre des commodités des plus agréables aux passagers. Un endroit hautement sécurisé, un confort inégal et notamment, un tableau de la diversité socioculturelle de l’Algérie.

L’idée de cette nouvelle infrastructure remonte a, au moins, une vingtaine d’années. Après avoir été abandonné, faute de financement et/ou par manque de volonté politique, la remise sur rails du projet a été confiée, en décembre 2003, à l’entreprise chinoise Cscec. D’une superficie de 85.000 m2, la nouvelle aérogare d’Alger permettra d’accueillir 6 millions de passagers par an. L’amélioration de l’accueil et du confort a coûté une cagnotte estimée à plusieurs millions de dollars. En matière de sécurité, la sophistication est au rendez-vous, mais aussi l’intransigeance et la rigueur. La sécurité commence à l’entrée de la nouvelle aérogare, avec des barrages de police fixes à longueur de journée. Un arrêt et une fouille sont obligatoires pour tout véhicule passant, cela avant de passer un autre contrôle manuel, à l’entrée du parking érigé pour une capacité d’accueil de 2000 places.

Désormais, pas d’attente à l’extérieur de l’aérogare ni de queues interminables de personnes afin d’accueillir les leurs. Toute opération d’attente, d’accueil, d’arrivée et de départ s’effectue dans l’enceinte aéroportuaire, conformément aux nouvelles règles universellement admises. Le passage à l’intérieur de la nouvelle aérogare d’Alger est vécu par chaque passager et visiteur comme un véritable régal. Un sol en marbre et une façade vitrée devant laquelle une femme s’est permise de se mettre en valeur pour, semble-t-il, mieux se présenter aux siens. A l’intérieur, le regard savoure un spectacle ornemental sublime. Un climat de printemps se fait sentir, amalgamé d’une forte et indescriptible dose de parfums. L’infrastructure présente un amalgame intelligent de verre et d’acier, aux formes avant-gardistes, avec ses deux modules en forme de toile d’araignée.

Synthèse de Billal, algerie-dz.com
D’après l’Expression