ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Algérie ne participera pas au sommet du G8

 
L’Algérie ne prendra pas part au sommet du G8 qui débutera samedi prochain à Saint Petersburg en Russie, en raison du refus des huit plus grandes puissances du monde d’inviter Alger, selon des sources diplomatiques.
mercredi 12 juillet 2006.

L'Algérie ne participera pas au sommet du G8. La raison de l’absence de l’Algérie de ce sommet est entre autres justifié par le bilan insatisfaisant du point de vue des membres du G8 par la situation des droits de l’homme dans notre pays et le recul de la performance démocratique. Contrairement au sommet précédent tenu l’année dernière en Grande Bretagne, l’Algérie va être absente cette année de la plus grande rencontre politique internationale qui sera animée par les huit pays les plus riches au monde.

Elle ne va pas participer à la 6ème édition du dialogue périodique entre le groupe des huit et l’Afrique autour des dossiers soumis aux discussions cette année présidée pour la première fois depuis son adhésion au groupe en 1991 par la Russie. Selon des sources diplomatiques bien informées, l’absence de l’Algérie du sommet est due à des critiques qui lui sont portées par des pays occidentaux dans des rapports autour de la situation des droits de l’homme et du régime politique ou la nature du régime dans notre pays, des rapports qui sont souvent publiés par les organisations internationales non gouvernementales.

Le président Abdelaziz Bouteflika a participé en Juillet de l’année dernière au sommet à Glenn Eagles en Ecosse au Royaume Uni, en compagnie des dirigeants de l’Afrique du Sud, du Sénégal, du Ghana, de l’Ethiopie, de la Tanzanie et de l’Egypte pour la cinquième rencontre du G8 avec l’Afrique où la situation du partenariat et les perspectives de son développement entre les deux parties ont été évalués.

Synthèse de Billal, algerie-dz.com
D’après El Khabar