ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Le MCB ferme la Kabylie au chef de l’état

Il s’oppose à sa visite dans la région
 
La visite plus que probable de Bouteflika en Kabylie n’est pas du goût du Mouvement culturel berbère (MCB), qui y voit une “suprême insulte”. “Des chargés de mission dans cette région d’Algérie s’agitent, depuis quelque temps, pour réaliser leur projet.
vendredi 27 février 2004.

Un comité de soutien identifié par un sigle de parti politique, la Maison de la culture devenue (...) lieu de rencontre des “redresseurs” et autres opportunistes (...) se sont ligués pour de basses raisons mercantiles pour tenter de livrer une région allergique à l’injustice”, dénonce le MCB. “Après avoir accaparé les moyens de l’État au profit de ses parents et alliés, après avoir monopolisé les médias publics et dilapidé l’argent public à des fins électoralistes, l’actuel Président s’en est pris (...) à un journaliste-écrivain qui a eu le courage de nous le présenter sous son véritable visage”, constate le MCB dans une déclaration rendue publique et signée par son porte-parole, Mouloud Lounaouci. Pour celui-ci, outre la cabale contre le livre de M. Benchicou, le clan présidentiel s’acharne contre le journal Liberté, en instrumentalisant les mosquées à des fins de fitna.

Yahia Akrat, Liberté