ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Le Liban fait appel à l’Algérie

 
« L’Algérie est connue par ses positions et son réseau de relations internationales. Je suis venu demander à l’Algérie d’activer ses relais pour nous aider à trouver une solution globale au conflit et arrêter les bombardements aveugles sur le Liban », a affirmé Saâd Hariri.
lundi 24 juillet 2006.

Le Liban fait appel à l'Algérie. Je suis venu informer le président Bouteflika sur le degré des destructions causées par ces bombardement ». « Je suis venu solliciter l’aide et le soutien de l’Algérie pour nous permettre de trouver une solution », a répété le chef de la majorité parlementaire libanaise, Saâd Hariri. Arrivé, hier, à Alger pour une visite de quelques heures à l’invitation du FLN, le président du Mouvement pour le Futur a conduit une délégation d’une trentaine de personnes.

En tournée diplomatique en quête de soutien, le fils de l’ancien Premier ministre libanais, Rafik Hariri, assassiné le 14 février 2005 à Beyrouth, Saâd Hariri a choisi Alger après Paris où il a été reçu par le président français Jacques Chirac. Dans une brève déclaration aux médias à l’issue de l’audience que lui a accordée le secrétaire général du FLN, et néanmoins chef du gouvernement, Abdelaziz Belkhadem à la résidence El Mithak, M.Hariri a remercié le président Bouteflika et le peuple algérien pour le soutien apporté au Liban.

"Merci au président Bouteflika pour le rôle qu’il joue dans l’affaire du Liban et pour son soutien", a souligné le responsable libanais rappelant que l’Algérie est "le premier pays à avoir soutenu le Liban et envoyé rapidement des aides". Saâd Hariri semble pas s’inquiéter de la léthargie de la Ligue arabe. Pour lui, « le consensus y est déjà puisque tous les Etats arabes sans exception ont manifesté leur solidarité avec le peuple libanais ». « Ce qui est essentiel, a-t-il dit, est de trouverune solution urgente et globale à cette crise. »

Synthèse de Rayane, algerie-dz.com
D’après l’Expression