ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Aéroport de Béjaïa : la polémique

 
La question de la fermeture de l’aéroport de Béjaïa a été discuté par les élus de la région lors de la session ordinaire de l’APW de Béjaïa où les débats furent très animés.
mercredi 26 juillet 2006.

Aéroport de Béjaïa : la polémique. L’information qui a circulé la veille concernant la fermeture probable ces jours-ci de l’aéroport de Béjaïa a d’ailleurs incité et même obligé les élus de l’APW à l’inscrire à l’ordre du jour et ce, en dépit de l’opposition du premier responsable de la wilaya, en l’occurrence Rachid Fatmi. Ce dernier a tenu à informer l’assistance que suite à une sortie d’inspection effectuée sur le terrain par une commission composée de plusieurs services, un rapport détaillé sur la piste d’atterrissage de l’aéroport de Béjaïa a été établi attestant son état de détérioration très avancé pouvant engendrer des risques sur la vie des voyageurs.

Néanmoins, il ajoutera que la décision de fermeture de l’aéroport de Béjaïa devrait être annoncée par le ministère des Transports dans les jours à venir. Cependant, cette communication n’a pas été du goût des élus qui ont demandé à ce que des débats soient ouverts pour discuter de ce point et tenter de trouver les solutions adéquates. De son côté, le wali de Béjaïa dira que la décision de la fermeture ne dépendra pas de l’APW et du wali, mais seulement de la tutelle et sous réserve de rapport de la commission habilitée à cela.

Les élus qui sont intervenus ont axé sur l’intérêt économique de la région et les désagréments qui peuvent survenir notamment pour la communauté installée à l’étranger suite à l’éventuelle fermeture de l’aéroport de Béjaïa. Un élu du FLN a fait savoir que le chef de gouvernement, à savoir Abdelaziz Belkhadem, a été mis au courant pour donner une suite à cette affaire. En attendant, le wali a accepté l’idée de dépêcher une deuxième commission pour effectuer une contre-expertise tout en faisant savoir qu’une autre commission composée de deux services a été mise sur pied pour faire un deuxième constat.

Synthèse de Mourad, algerie-dz.com
D’après le Quotidien d’Oran