ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Création de Consommons sain à Tizi Ouzou

 
A l’initiative d’un groupe de citoyens, une association de défense des consommateurs a vu le jour au cours du mois d’avril dernier à Tizi-Ouzou. Regroupant cadres, travailleurs, chômeurs, étudiants et universitaires venus des quatre coins de la wilaya, l’association Consommons sain se prépare à affronter d’ores et déjà de grands chantiers induits par l’avilissement de la situation du consommateur dans cette wilaya plongée depuis quelques années dans une situation de déliquescence et de pourrissement.
vendredi 7 mai 2004.

Il ne fait aucun doute pour le commun des citoyens que la création d’une association de défense des consommateurs à l’échelle de toute la wilaya de Tizi-Ouzou est accueillie avec réconfort mais surtout beaucoup d’espoir. En effet, la dégradation inexorable de la condition du consommateur au niveau des villes et villages de Kabylie sur le triple plan sanitaire, socioéconomique et environnemental a atteint un tel seuil de gravité qu’elle fait planer une menace réelle sur tous les citoyens, particulièrement les plus démunis.

Le spectacle qui s’offre à nos yeux à travers les rues du chef-lieu de wilaya est révélateur à plus d’un titre du degré de gabegie de la situation du consommateur. Que dire alors de la situation dans les villes et les villages les plus reculés, donc très loin des regards : décharges publiques à ciel ouvert côtoyant les marchés de fruits et légumes et les commerces d’alimentation générale, fraude et contrefaçon à grande échelle, pollution et délabrement des cités, non-conformité de la présentation et de l’étiquetage des produits ou parfois vente de produits avariés présentant un danger réel pour la santé...

Tous ces phénomènes sont devenus le spectacle quotidien du citoyen, surtout quand on sait que la chute du pouvoir d’achat combiné à la hausse des prix des denrées alimentaires et des prestations de services viennent se greffer à cette situation sociale des plus déplorables. Face à l’ampleur de la tâche, l’association Consommons sain a d’abord mis en place une permanence au sein de son siège, situé provisoirement à la rue Abane-Ramdane de Tizi- Ouzou, au-dessus de la direction régionale de l’OPGI. Cette permanence, ouverte tous les jours de la semaine, est chargée de recueillir les doléances des citoyens et leur apporter information, conseil et aide juridique.

La publication d’un bulletin d’information et la confection d’un site Internet figurent en bonne place parmi les projets que l’association compte réaliser dans le moyen terme afin de jouer un rôle de trait d’union entre les consommateurs, les opérations économiques et les pouvoirs publics. La formation et l’information occupent ainsi une place capitale dans le plan d’action de l’association Consommons sain pour l’année en cours. A cet effet, diverses manifestations de sensibilisation et de vulgarisation sont prévues au niveau de la maison de la culture Mouloud-Mammeri pour les semaines et mois à venir. De plus, une série de tournées dans les établissements scolaires de l’ensemble du territoire de la wilaya est retenue dans le programme des animateurs de l’association afin, disent-ils, de “préparer les citoyens de demain au respect des règles d’hygiène et de conformité liées à la consommation”.

Par ailleurs, l’association Consommons sain a d’ores et déjà signé une convention de partenariat avec le laboratoire Regilacq de Tizi-Ouzou (Laboratoire régionale d’analyse et contrôle de la qualité) pour l’analyse et l’expertise des denrées de consommation qui pourraient faire l’objet de contrôle de la conformité de même qu’elle s’est rapprochée de juristes et d’avocats de renom pour qu’ils puissent contribuer, en cas de besoin, dans la défense et la promotion des droits juridiques des consommateurs. A cette occasion, M. Aït Slimani Saïd, président de l’association, nous fera part de sa volonté et celle de tout le groupe de “mener à bien cette mission avec toute la rigueur et le courage nécessaires à cela, car nous ne doutons pas que cette tâche sera jalonnée de pressions et d’entraves”.

Dans son premier communiqué adressé à notre rédaction, l’association Consommons sain dresse un constat alarmant de la situation du consommateur à Tizi- Ouzou et souligne que “la dégradation inquiétante et inexorable de la condition du consommateur au niveau de toutes les villes et villages de la wilaya de Tizi-Ouzou, et plus particulièrement au niveau du chef-lieu de wilaya, a engendré une situation des plus préoccupantes tant sur le plan sanitaire, socioéconomique et qu’environnemental”.

Tout en rappelant les objectifs tracés consistant en la défense du consommateur “dont les droits les plus élémentaires peuvent être menacés par les lois du marché”, les animateurs de l’association lancent un appel à l’adhésion massive des citoyens “pour que la santé du consommateur ne soit plus otage de pratiques frauduleuses de producteurs et de commerçants sans scrupules ; pour que les pouvoirs publics jouent correctement leur rôle de régulateur et de contrôleur de l’activité économique à travers tout le territoire de la wilaya (et) pour que la protection du consommateur soit assurée dans son intégralité par le respect et l’application strictes de la loi n° 89-02 du 7 février 1989”.

Certes, la tâche qui attend cette jeune association est loin d’être une partie de plaisir et s’apparente à un véritable défi, car il s’agit en fait de défendre les droits d’environ un million et demi de consommateurs répartis sur tout le territoire de la wilaya, mais c’est compter sans la volonté, le sérieux et la détermination dont font preuve les animateurs de l’association Consommons sain. Alors, souhaitons-leur beaucoup de réussite et au travail les gars !

H.K., Le Soir d’Algérie